L'incendie continue dans l'usine de produits chimiques à Houston mais un autre problème surgit: des réservoirs d'eau débordent

On pouvait voir de grosses flammes et de la fumée noire s'élever depuis l'usine de produits chimiques de Houston, celle où deux explosions se sont déjà produites cette semaine. La direction de l'usine Arkema a signalé que d'autres explosions pouvaient avoir lieu. Mais l'ouragan a entraîné un autre problème: deux réservoirs de Houston sont débordés et risquent d'inonder 20.000 maisons.

Suite aux inondations causées par les fortes pluies de l'ouragan Harvey, l'électricité a été coupée et les générateurs d'urgence ne fonctionnent plus. Par conséquent, les produits chimiques en usine ne peuvent plus être refroidis. Les peroxydes organiques deviennent instables, s'effondrent et explosent. La direction a déclaré après les explosions de jeudi que huit conteneurs pouvaient encore exploser.

Actuellement, selon la direction d'Arkema, deux conteneurs sont en feu. La fumée peut entraîner des problèmes respiratoires et irriter les yeux, le nez et la gorge. Le service environnemental de l'EPA enquête sur cette fumée qui s'étend sur un rayon de 2,5 kilomètres. Environ 5.000 personnes à proximité de l'usine ont été informées qu'elles vont sans doute devoir évacuer les lieux.

20.000

L'usine n'est pas l'unique problème à résoudre dans l'urgence. Deux réservoirs près de Houston débordent et l'eau doit être pompée pour éviter que la structure ne lâche. Si cette situation se produit, 20.000 maisons pourraient se retrouver sous l'eau pendant deux semaines.

Le président Trump a demandé au Congrès américain près de 8 milliards de dollars pour fournir une aide d'urgence au Texas. Le montant a été revu à la hausse parce que les secouristes de la FEMA ont des frais beaucoup plus élevés que prévu et l'argent part plus vite qu'ils ne le pensaient.

Déjà lu?