Money money: les futures primes des Diables rouges pour la Coupe du monde et l'Euro vont être réduites

Il y avait un gros litige entre la Fédération et les Diables rouges concernant les primes que les joueurs touchent. Elles vont être réduites pour les deux futures Coupes du monde ainsi que pour le prochain Euro en 2020.

Les Diables rouges vont devoir concéder quelques euros de leurs futures primes pour la Coupe du monde 2018 et 2022 ainsi que pour l'Euro 2020. Le contrat qu'ils ont signé avec l'ex-CEO Steven Martens, va être raboté de 15%. La prime de qualification pour le Mondial va être réduite de 40% et passer de 200.000 euros à 120.000 euros. En gros, les Diables n'en percevront plus que 60% et le solde va être réparti selon leur progression dans le Mondial. Si les joueurs se qualifient pour les huitièmes, alors la prime remonte à 160.000 euros et s'ils ont la chance de se qualifier pour les quarts, alors ils toucheront leurs 200.000 euros. Ils toucheront également 15% de moins par match de Mondial.

Moins d'argent sur le marketing

Les Diables rouges toucheront également 15% de moins sur les activités de marketing qu'ils doivent faire pour la Fédération mais si jamais les ventes décollent et dépassent les 2,5 millions alors la Fédération partagera l'excédent avec les joueurs.

De son côté, la Fédération Belge de Football précise que les joueurs ont consenti un effort important dans l’intérêt du football belge et que l’URBSFA "est particulièrement reconnaissante envers le groupe de joueurs pour son attitude positive et se réjouit d’ores et déjà eu égard à une collaboration fructueuse en vue des prochains grands tournois."

Déjà lu?