Tous derrière Nainggolan: les Diables rouges ne comprennent pas pourquoi Radja n'est pas avec eux

L’absence de Radja Nainggolan est le sujet le plus abordé depuis le rassemblement des Diables rouges. Snobé par Roberto Martinez, le milieu de terrain peut compter sur le soutien de ses coéquipiers de l'équipe nationale, qui assurent tous que c'est un bon gars. Mais personne ne va jusqu'à défier le sélectionneur...

Il n'est pas là, pourtant son nom est sur toutes les lèvres. Difficile de ne pas évoquer le cas Radja Naingollan depuis le début du rassemblement des Diables rouges. Entre son absence de la liste de Roberto Martinez et la vraie-fausse annonce de sa retraite internationale, le milieu de terrain fait la une de l'actualité malgré lui.

"Un très grand joueur"

Du coup, beaucoup de question ont tourné autour de lui dans les points presse. Et ses (ex?) coéquipiers de l'équipe nationale sont tous d'accord: sportivement ou humainement, Radja a totalement sa place dans le groupe.

"Je crois que Radja joue depuis un an à un très haut niveau à l’AS Rome. Donc, sur ce point, il doit toujours être sélectionné chez les Diables rouges", explique Kevin De Bruyne à Eleven Sports. Un avis partagé par Thibaut Courtois, autre cadre des Diables; interrogé par la Libre: "Radja n'est pas un problème pour le groupe. On a toujours du plaisir à jouer avec lui".

Ou encore par le vice-capitaine Jan Vertonghen: "Radja est bien dans le groupe. C'est vraiment un super mec. Il est social avec tout le monde et c'est en plus un excellent joueur". Steven Defour résume en fait parfaitement la pensée générale: "Radja est un joueur important pour la Roma, c'est donc qu'il est un très grand joueur. Il le démontre en club comme en sélection".

Une embrouille Radja-Martinez

En fait, le seul problème qui existe est entre Nainggolan et Roberto Martinez. Sauf qu'aucun joueur ne sait vraiment ce qu'il s'est passé entre eux. "On n'en a pas vraiment discuté", avoue Thibaut Courtois. "Au final, c'est la décision de l'entraîneur. Il a certainement ses raisons pour ne pas le convoquer. C'est son choix et nous nous devons de le respecter."

Car même s'ils soutiennent Nainggolan, les joueurs ne sont pas fous non plus. Tous ont bien pris soin de souligner que son absence était le choix du coach et que tous devaient le respecter. Pas question de se rebeller contre l'autorité de Roberto Martinez. Il ne s'agirait pas de se retrouver dans le même placard que Radja...

Déjà lu?