(SPOILERS) Trop courte et sans grande surprise, la saison 7 de Game of Thrones nous laisse un goût de trop peu

opinionLa saison 7 de Game of Thrones terminée, l'heure est au bilan. Si ce voyage de sept épisodes au centre de Westeros nous a fait plaisir après un an d'attente, on reste un peu sur notre faim. Saison trop courte et sans surprise, on n'a pas retrouvé la folie et la brutalité qui nous avaient séduit aux prémices de la série. Ajoutons à cela une attente interminable pour découvrir la suite et on se retrouve avec une sentiment de frustration qu'il sera difficile d'effacer.

Le 16 juillet dernier, on a tous vibré pendant le générique du premier épisode de la saison 7 de Game of Thrones. Comme tous les ans, on était hyper excité à l'idée de se replonger dans l'univers brutal et sans pitié de Westeros. Et on l'a été pendant sept épisodes. L'univers imaginé par George R.R Martin est tellement passionnant que chaque épisode nous emballe... Mais cette avant-dernière saison était un peu particulière: plus courte que les précédentes, elle devait marquer l'arrivée tant attendue de Daenerys dans le Royaume de Sept Couronnes. On a eu ce qu'on voulait et c'est bien ça le problème: on a eu exactement ce que l'on attendait, et ce sans grande surprise.

Une saison téléphonée

Avant le début de la saison, on s'est tous amusé à imaginer son contenu. On voyait Daenerys débarquer à Westeros, rencontrer Jon Snow, sceller une alliance pour combattre les Marcheurs Blancs et se débrouiller avec Cersei. C'est effectivement ce qui s'est passé. Ok, on n'avait pas imaginé toute la mise en scène et la façon dont ça allait se produire mais avant même que la saison commence, on connaissait déjà son contenu global.

Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit: il y avait des éléments surprenants comme la mort de Littlefinger mais au niveau de l'histoire principale, c'était du tout cuit. Même chose pour la relation entre Jon Snow et Daenerys: depuis le premier épisode de cette saison on sait qu'ils vont s'envoyer en l'air. Une autre surprise ratée.

Du coup, il fallait réussir à nous surprendre grâce à des scènes dont la série a le secret: des morts violentes de personnages importants ou une scène violente ou de torture qui reste gravée dans notre tête pendant un an et qui nous permet de patienter jusqu'à la saison suivante. On n'en a pas vraiment eu et c'est peut-être dû au fait que la menace de cette saison 7 n'est plus humaine mais incarnée par les Marcheurs Blancs. Mais tout de même: on ne retrouve pas brutalité caractéristique de la série.

En plus, on a eu droit qu'à sept épisodes cette année, une première pour Game of Thrones. On s'attendait donc à des épisodes plus intenses et dynamiques. Ils ont quand même respecté une règle essentielle de Game of Thrones: l'épisode final était génial. Mais globalement, cette septième partie de l'histoire nous a permis d'enfin voir ce que l'on a imaginé pendant six saisons... Et c'est à peu près tout.

Game of Thrones et The Walking Dead, même combat?

Game of Thrones et The Walking Dead sont les deux séries les plus suivies au monde. Et, fruit du hasard ou pas, elles suivent toutes les deux le même schéma. Lors de la dernière saison de The Walking Dead, on attendait tous un affrontement entre la bande de Rick et celle de Negan, le grand méchant de la série. Celui-ci n'est jamais venu. Pire, ils nous ont laissé sur un cliffhanger horrible pour être sûr qu'on se rue sur la saison suivante quand elle arrivera. Ça ne te rappelle rien?

On attendait également un affrontement dans cette septième saison de Game of Thrones. Que ce soit entre les hommes et les Marcheurs Blancs ou entre l'armée de Daenerys et celle de Cersei. Au final, on n'a eu droit qu'à deux petites batailles sans grand suspense. D'abord entre les Lannister et les dragons de Daenerys et ensuite entre la bande à Snow et les Marcheurs Blancs. Insuffisant pour nous rassasier car il ne s'agit que des prémices de batailles dont on ne connaitra la fin que l'année prochaine (ou dans deux ans). Cela veut dire que les scénaristes vont devoir caser deux guerres en six épisodes dans la saison 8. Mission impossible à moins de nous réserver une grosse surprise. Genre Cersei qui se fait buter par le dragon-zombie du Roi de la Nuit?

Des producteurs qui jouent avec les fans?

Le succès de Game of Thrones n'est plus à prouver. Rien que pour ce dernier épisode, plus de 16 millions de personnes se sont massées devant leur écran pour regarder la série en direct. C'est le record d'audience pour la série. Alors quand le succès est si grand, les producteurs se permettent de jouer un peu avec les fans. Comme par exemple en proposant une saison de seulement sept épisodes, soit trois épisodes de moins que toutes les autres.

Pire, on risque d'attendre deux ans pour connaitre la fin de l'histoire. En effet, certains épisodes de la saison huit ne sont pas encore écrits donc ce n'est vraiment pas sûr que tout sera prêt pour l'été 2018. C'est un peu fatiguant de voir qu'ils se permettent autant de choses juste sous prétexte que la série fonctionne. Bref, on a évidemment très hâte de découvrir cette saison 8, exactement comme pour cette saison 7. Surtout après avoir vu le dernier épisode de dimanche dernier qui, il faut tout de même le souligner, était exceptionnel.

Mais c'est toujours la même chose quand les attentes sont si élevées: on est plus facilement déçu. On espère donc que cette saison 8 nous offrira les surprises que l'on a pas eues dans cette saison 7.

Déjà lu?