L'espoir revient: Macron a demandé à Erdogan la "libération rapide" du journaliste Loup Bureau

L'espoir revient pour le journaliste Loup Bureau. Le président français Emmanuel Macron s'est entretenu avec son homologue turc, Recep Tayyip Erdogan au téléphone afin de demander "la libération rapide" de Loup Bureau. Selon le communiqué venant de l'Elysée, les deux présidents vont essayer de trouver dans "les meilleurs délais, une issue positive". 

Pour rappel, Loup Bureau est un journaliste français de 27 ans qui fait également ses études à l'IHECS, une école de journalisme et de communication à Bruxelles.

En juillet, il est allé en reportage à la frontière entre l'Irak et la Turquie et il a été arrêté par les autorités turques. La raison? Il était soupçonné par les autorités turcs de participer à des activités terroristes en lien avec des combattants kurdes de Syrie.

Depuis le 26 juillet, il est détenu en Turquie et on ne sait pas quand il sera tiré d'affaire. Ses avocats, Martin Pradel et Rusen Aytac, ont annoncé vendredi que la demande de libération du journaliste avait été rejetée par les autorités turques.

Une "libération rapide"

Mais maintenant, l'espoir revient. Le président Emmanuel Macron a demandé dimanche à Recep Tayyip Erdogan "la libération rapide" de Loup Bureau ainsi que son retour en France, peut-on lire dans un communiqué venant de l'Elysée. Le président français a eu le président turc au téléphone et il "lui a demandé, au-delà de l’amélioration obtenue des conditions de détention, sa libération rapide et son retour en France". "Les deux présidents sont convenus que les contacts se poursuivent, également au niveau ministériel, pour trouver, dans les meilleurs délais, une issue positive", a ajouté le communiqué.

A coté de cela, la Belgique accompagne les démarches françaises afin d'obtenir sa libération.

Espérons maintenant que Loup Bureau revienne vite en France.

Lisez aussi