Attaque terroriste sur deux militaires à Bruxelles: des perquisitions effectuées au domicile de l'assaillant 

Plus de peur que de mal ce vendredi soir à Bruxelles. Un homme a attaqué deux militaires au couteau, les soldats ont ensuite riposté: l'assaillant est mort. Le parquet a qualifié cette de terroriste et un large périmètre de sécurité a été déployé. Selon le bourgmestre de Bruxelles Philipe Close, il s'agirait d'un acte isolé. Samedi matin, des perquisitions ont été effectuées au domicile de l'assaillant à Bruges. 

Les faits se sont passés sur le boulevard Emile-Jacqmain aux alentours de 20h20. Un homme armé d'un couteau a attaqué deux militaires. Les soldats ont ensuite ouvert le feu et ont abattu l'assaillant. Les forces de l'ordre ont rapidement établi un périmètre de sécurité. La police fédérale a assuré que "la situation est sous contrôle".

Les deux militaires sont légèrement blessés et sont soignés sur place. L'un a été touché à la joue, l'autre à la main. L'attaquant, lui, est décédé. Selon Le Soir, c'était un somalien né en 1984, il n'était pas connu pour des faits de terrorisme. Le parquet a ouvert une enquête pour «tentative d’assassinat dans un contexte terroriste».

"L'assaillant a crié "Allah Akbar""

Devant les journalistes, le bourgmestre de Philipe Close a donné des premières informations. Il explique que l'assaillant a crié "Allah Akbar" avant d'attaquer les militaires. Le parquet a quant à lui également qualifié l'attaque de terroriste. Philipe Close assure aussi que cette attaque serait un acte isolé.

En outre, le menace terroriste est maintenue à 3 et ne montera pas à 4.

La première déclaration du bourgmestre de Bruxelles, Philipe Close

Perquisition

Dans la nuit de vendredi à samedi, des perquisitions ont eu lieu au domicile de l'assaillant à Bruges a annoncé le parquet fédéral. Par ailleurs, il ajoute que "dans l'intérêt de l'enquête, aucun autre détail ne peut être communiqué." En tout cas, si tu en doutais encore, il s'agit bel et bien d'une attaque terroriste comme le confirme le parquet dans un communiqué: "Le parquet fédéral a saisi un juge d'instruction de Bruxelles spécialisé en matière de terrorisme et l'a chargé d'instruire des faits de tentative d'assassinat terroriste."

Il annonce également que l'auteur de l'attaque, un Belge originaire de Somalie de 30 ans, était en possession d'une arme factice et de deux corans. L'homme qui a commis les faits a obtenu la nationalité belge en 2015 et était connu pour un fait de coups et blessures en février 2017, toujours selon le parquet.

Voici les premières images prises sur le boulevard Emile-Jacqmain

Seuls les riverains peuvent pénétrer sur le boulevard

Voici l'important périmètre de sécurité

Voici le lieu exact de l'attaque

© google maps

Première réaction du ministre des Affaires étrangères Didier Reynders

Jan Jambon, ministre de la sécurité intérieure s'est lui aussi exprimé sur Twitter

Tout le monde salue le courage des militaires, ici Théo Francken

"Respect à nos militaires. Bon rétablissement à eux."

Déjà lu?