Une toute nouvelle drogue vient d'être testée en Floride pour la peine de mort

La première exécution de l'État de Floride depuis 18 mois a eut lieu hier soir. Le condamné à mort est en fait le premier blanc à avoir écopé de la peine capitale pour le meurtre d'un noir en Floride. Son exécution avait la particularité d'être faite à l'aide d'une toute nouvelle substance létale, l'étomidate.

Mark Asay est le premier homme blanc de l'histoire de l'État de Floride à s'être fait exécuter pour le meurtre d'un noir. L'homme âgé de 53 ans a écopé de la peine de mort suite à un double meurtre commis en 1987.

Il a donc payé la mort de Robert Lee Booker et de Robert McDowell. Le premier avait déjà subi des insultes à répétition pour sa couleur de peau, mais cette nuit-là de 1987, Mark Asay décide de le tuer.

Dans la foulée, le blanc suprématiste s'en prend également à Robert McDowell. Il n'avait pas apprécié que René, la personne qu'il payait pour avoir des relations sexuelles soit en réalité un homme.

Quand il découvre sa véritable identité, son sang ne fait qu'un tour et c'est un deuxième meurtre qu'il commet dans la même nuit.

Une nouvelle drogue radicale

Trois décennies plus tard, le voilà condamné à la peine de mort. En ce 24 août, la Floride renouait avec les exécutions. Jusqu'à 2016, la Floride était un des rares États américains qui n'avait pas besoin de l'unanimité d'un jury pour autoriser la peine capitale. C'était alors au juge de trancher.

Mais désormais, le juge doit bénéficier de l'unanimité du jury pour prendre sa décision. La première exécution depuis 18 mois s'est donc déroulée hier. Mark Asay était exécuté à l'aide d'injection d'étomidate, un anesthésiant létale jamais utilisé auparavant. L'administration de ce nouveau cocktail mortel fait suite au midazolam, un sédatif très controversé par certains groupes pharmaceutiques opposés à la peine de mort car il provoquait des souffrances inutiles. L'étomidate était pour la première fois administrée en plus de deux autres produits létaux afin d'être plus radicale. L'homme a finalement succombé au bout de 11 minutes.

Déjà lu?