5 preuves que les membres de Génération Identitaire ont passé un été de merde

Génération Identitaire, c'est ce groupe d'individus qui veulent fermer les frontières de l'Europe et empêcher les migrants d'y entrer. Ils ont même envoyé un bateau en mer Méditerranée pour empêcher les ONG d'aider les réfugiés. Nous avons donc jeté un coup d'oeil à leur Instagram et en fait, il faut l'avouer, les mecs ont volontairement passé un été merdique. 

1. Ils n'ont pas pris de vacances... parce qu'ils n'en prennent jamais

© Capture d'écran

C'est bête, c'est comme ça que l'on fait des burn-out.

2. Alors que certains allaient à la plage, eux bûchaient des concepts vraiment chiants

"Conférence plénière sur l'histoire des idées #politique par Jean-David Cattin", dit la description. Cattin, c'est le genre de mecs à sortir des phrases du genre: "Le XXème siècle a été le siècle des idéologies, le XXIème siècle est et sera celui de l’identité. Seuls les pays européens n’en tiennent pas compte dans leur politique, il est temps de le faire. La nature a horreur du vide et si nous n’affirmons pas notre identité, d’autres le feront à notre place."

Ancien officier de l'armée suisse, Cattin a été suspendu en 2012 à cause de sa dangerosité potentielle. Dans 20 Minutes, Denis Froidevaux, président de la Société suisse des officiers jusqu’en 2016, décrit le personnage en ces mots: "Être officier n’empêche pas la stupidité. (...) Certaines personnes sont supérieurement intelligentes, d’autres se cherchent. Il s’agit sûrement d’un jeune homme désorienté, en quête d’un but dans la vie."

Cattin a également dirigé la mission "Defend Europe": un bateau envoyé en mer Méditerranée pour empêcher les ONG d'aider les réfugiés.

3. Non seulement, ils devaient étudier mais en plus, ils devaient chanter des textes méga-déprimants

Le livre "Faïlala" est un recueil de chansons identitaires rédigées par le représentant du mouvement Benoît Vardon-Raybaud. Nous n'avons pas pu mettre la main sur ce livre car il n'est plus en stock sur les différents sites de l'organisation mais Faïlala est un terme repris dans le chant nationaliste "Les Lansquenets" et les paroles de cette chanson foutent bien la gerbe.

Morceaux choisis: "Ce monde vétuste et sans joie, faïlala, Croulera demain devant notre foi, faïlala". "Que crèvent les marxistes, les juifs capitalistes, Au rythme des hauts tambours des Lansquenets." Chanter ça en vacances autour du feu... non, merci.

4. Ils ont de bonnes falaises pour faire de l'escalade mais ils s'emmerdent à y mettre des banderoles ridicules

Activité estivale des identitaires autrichiens au château de Riegersburg? Accrocher une banderole à la falaise sur laquelle il est écrit: "Patrie - Liberté - Tradition". Gâcher un si bon spot de grimpe, c'est trop bête.

5. Ils voulaient empêcher les migrants de passer mais finalement, ce sont eux que les ports ont rejetés

On a connu balade en mer plus agréable. Le bateau C-Star transportait, comme on peut le voir sur l'Insta ci-dessus, une troupe d'Identitaires. Le navire s'est vu refusé l'entrée à différents endroits de la Méditerranée. En Sicile, les autorités de Catane leur ont interdit de se ravitailler. Plusieurs membres de l’équipage ont été arrêtés à Chypre pour possession de faux documents. En Tunisie, les pêcheurs et la société civile se sont mobilisés pour les empêcher d'accoster. Et au final, ils ont eu un problème technique qui les a bloqués au milieu des navires des ONG... qu'ils ne supportent pas.

Comment peut-on volontairement s'infliger un été aussi naze?

Déjà lu?