L'idée géniale du jour: toi aussi, participe au projet de racheter Twitter pour en dégager Donald Trump

Une ancienne agent de la CIA a peut-être trouvé la solution pour réduire Donald Trump au silence sur Twitter: racheter le réseau social et dégager le président américain! Mais pour ça, elle a besoin d'un milliard de dollars et a donc lancé une campagne de crowdfunding. Bon courage...

Il ne se passe pas une semaine sans que Donald Trump ne se fasse remarquer sur Twitter. C'est le mode de communication préféré du président américain, qui n'a pas hésité dernièrement à carrément menacer la Corée du Nord d'une guerre via le réseau social. Mais si tu en as marre de voir le milliardaire tweeter n'importe quoi, Valerie Plame Wilson a une solution à te proposer.

1 milliard de dollars

Cette ancienne agent de la CIA a un projet dingue: réunir 1 milliard de dollars (environ 850 millions d'euros) pour racheter Twitter pour ensuite dégager Donald Trump du réseau social. Pour elle, les tweets de Trump "causent du tort au pays et mettent des gens en danger".

Pour cela, elle a lancé une campagne de crowdfunding en ligne: en un peu plus d'une semaine, elle a seulement amassé 32.000 dollars sur le milliard désiré... Mais les médias commencent à relayer son initiative et rien ne dit que les compteurs ne vont pas s'affoler dans les jours à venir.

Un projet voué à l'échec?

Son projet fait en tout cas bien marrer du côté de la Maison-Blanche. "Sa tentative ridicule de le priver de son (droit à la liberté d’expression) est la seule violation claire et seule manifestation de haine et d’intolérance dans cette équation", a déclaré Huckabee Sanders, la porte-parole de la Maison-Blanche, dans un communiqué.

Il faut dire que même avec un milliard de dollars, Valerie Plame Wilson n'ira pas très loin dans son projet. Mercredi, Twitter était valorisé à plus de 12 milliards de dollars à Wall Street. Difficile d'imaginer l'ancienne agent de la CIA devenir actionnaire majoritaire avec 1 milliard de dollars donc... Dans tous les cas, elle achètera le maximum d'actions possibles de Twitter en Bourse, pour ensuite pouvoir se présenter à la réunion annuelle des actionnaires pour les convaincre de dégager Trump du réseau social. De quoi faire trembler le président américain?

Déjà lu?