Ce mec est allé au McDonald's et il a payé 99 centimes pour un sac... vide

Au McDonald's, tu peux choisir ce que tu veux mettre sur ton hamburger, mais aussi ce que tu ne veux pas. Un homme qui vit en Angleterre s'est amusé un peu et il a décidé de commander un burger sans sauce, sans cornichons, sans oignons, sans pain et finalement... sans viande. Au final, il a payé 99 centimes à la caisse pour un sac vide. Le plus drôle, c'est que personne ne comprend pourquoi. 

Si tu as envie de faire régime, tu peux te rendre chez McDonald's afin d'acheter un sac vide. L'utilisateur Twitter @AriKuyo a commandé un cheeseburger sans viande, sans sauce, sans oignons, sans cornichon, sans pain. Que dalle en somme.

Résultat? Il a payé 99 centimes pour l'emballage vide. C'est assez drôle et bizarre à la fois.

"Je viens de dépenser 99 centimes pour rien chez McDonald's".

Le "nothing-burger" (Le burger sans rien)

Mais comment a-t-il eu cette idée? Quelqu'un lui a demandé sur Twitter pourquoi il n'avait pas tout simplement commandé un hamburger.

Il a répondu ceci: "Je voulais être sûre qu'ils n'allaient pas mettre de cornichons et je me suis rendu compte que je pouvais en fait enlever tous les ingrédients et j'ai voulu tester l'expérience", a-t-il tweeté.

Depuis le tweet a été retweeté plus de 55.000 fois et fait donc un gros buzz. Tu peux, si le coeur t'en dit, aller faire un tour au McDo et commander le fameux "nothing-burger".

"C'est l'option saine, j'imagine".

Une photo?

@Arikuyo n'a pas pris de photo du caissier. "Je ne vais pas prendre une photo de quelqu'un que je n'ai pas encore rencontré". Mais il a confirmé que le caissier était assez perplexe. Quand il est parti, il a entendu le jeune homme raconté à ses collègues l'affaire.

Les gens sur Twitter sont très étonnés que le caissier ai quand même demandé 99 centimes.

"Un de ces photos aurait du être la tête du caissier".

"Je ne vais pas prendre une photo de quelqu'un que je n'ai jamais rencontré auparavant! Mais je peux confirmer qu'il était vraiment confus et il l'a raconté à son staff quand je partais".

Lisez aussi