Un suspect le confirme: les terroristes voulaient s'attaquer à la Sagrada Familia de Barcelone

Les terroristes avaient prévu de faire exploser jusqu'à trois véhicules bourrés d'explosifs. L'une des cibles privilégiée était la Sagrada Familia, la basilique de Gaudi, un des lieux phare de Barcelone. Un des suspects arrêtés vient de le confirmer. 

Les terroristes voulaient frapper plus fort, beaucoup plus fort. S'ils n'avaient pas rencontré de soucis lors l'explosion prématurée d'une première bombe la vieille de l'attentat, les djihadistes, moins précipités, auraient sans doute fait beaucoup plus de dégâts dans la ville de Barcelone.

On savait déjà qu'ils prévoyaient de faire exploser trois véhicules remplis d'explosifs sur des cibles privilégiées. Un des quatre suspects arrêtés, Mohamed Houli Chemlal (blessé dans l'explosion de la maison à Alcanar) aurait maintenant avoué à la police que le but de la cellule terroriste était aussi de s'attaquer la célèbre basilique Sagadra Familia et d'autres monuments de la ville, selon El Pais.

Inculpés

Les quatre suspects encore en vie ont été présentés ce mardi devant un juge d'instruction. Ils ont tous été inculpés pour "appartenance à une organisation terroriste, assassinats terroristes, possession d'explosifs", a-t-on appris de source judiciaire. Deux ont été placés en détention et un troisième a été libéré mais sous contrôle judiciaire, car le juge a estimé que les indices contre lui étaient trop faibles. Quant au quatrième, le magistrat se laisse trois jours pour enquêter et décider s'il le libère ou non.

On notera encore que huit autres présumés terroristes ont été abattus. Du côté des victimes, le bilan se chiffre à 15 morts en tout.

La Saguadra Familia est le lieu le plus visité de Barcelone. En 2015, plus de 3 millions de touristes s'y sont rendus alors que la basilique n'est pas encore achevée. Sa construction a commencé en 1882 devrait se terminer en 2026, soit 134 ans.

Déjà lu?