Honteux: ces touristes ont préféré prendre des photos avec un bébé dauphin plutôt que de tenter de le sauver

Un bébé dauphin perdu au large d'une plage en Espagne est mort ce week-end. Un évènement qui serait peut-être passé inaperçu si les touristes présents n'avaient pas tiré l'animal de l'eau pour le prendre en photo. Une attitude qui a surement accéléré le décès du dauphin...

Le décès d'un bébé dauphin sur la plage de Mojacar dans le sud-est de l’Espagne fait parler sur internet. C'est surtout l'attitude des touristes et personnes présentes qui est dénoncée.

Selon l'ONG Equinac, chargée du sauvetage de cétacés dans la région, ils ont pu accélérer le décès de l'animal. Le Pacma, parti contre la maltraitance animale, a également dénoncé l'attitude des touristes, qu'il juge responsables du décès du bébé dauphin.

Arrêt cardiaque

Ce bébé dauphin était en perdition non loin de la plage et aurait été tiré hors de l'eau par des personnes pour prendre des photos. Sur une des photos publiées par l'ONG Equinac, on aperçoit notamment des enfants "caresser" le dauphin comme s'il s'agissait d'un animal de compagnie... "Se jeter sur eux pour les prendre en photo et les toucher leur cause un choc très fort qui accélère un arrêt cardio-respiratoire, ce qui s’est finalement produit", explique l'ONG dans un long communiqué publié sur Facebook.

L'animal était peut-être malade ou avait perdu sa mère, sans laquelle il ne pouvait survivre vu son jeune âge, ce qui peut expliquer la raison de sa présence non loin de la plage. Contactée par des personnes présentes sur la plage, l'ONG a pu envoyer quelqu'un qui est arrivé seulement 15 minutes après le coup de téléphone. Mais il était déjà trop tard: le dauphin était décédé d'un arrêt cardiaque, sûrement provoqué par un fort état de stress. État de stress qui peut s'expliquer par l'attitude des personnes autour de lui, qui le touchaient pour prendre des photos...

Voilà le communiqué entier d'Equinac (en espagnol)

Et un reportage montrant le comportement honteux des touristes

 

Déjà lu?