Trump veut intervenir au Venezuela, il parle d'une "possible option militaire"

Trump compte bien mettre son nez dans les problèmes du Venezuela. Après les sanctions prises à l'égard du pays, il a évoqué "une possible option militaire si nécessaire".  Le ministre de la Défense du Venezuela est directement monté au créneau en déclarant que c'était "un acte de folie".

"Nous avons de nombreuses options pour le Venezuela, y compris une possible option militaire si nécessaire", a expliqué Donald Trump lors d'une interview avec une journaliste depuis sa résidence de vacances dans le New Jersey. Il a ajouté que les États-Unis avaient "des troupes dans le monde entier, qui sont parfois très loin. Le Venezuela n’est pas très éloigné et les gens souffrent et meurent". Interrogé à ce sujet, le porte-parole du Pentagone lui ne s'avance pas, il déclare n'avoir aucune consigne sur ce dossier.

C’est un "acte de folie, un acte de suprême extrémisme"

Le ministre de la Défense du Venezuela est directement monté au créneau en déclarant qu'en cas d'agression ils seraient "tous au premier rang pour défendre les intérêts et la souveraineté du Venezuela". Vladimir Padrino, a dénoncé à la télévision officielle vénézuélienne VTV "une élite extrémiste qui gouverne les États-Unis".

Début début août, les États-Unis ont infligé des sanctions après l'élection controversée de l'Assemblée constituante qui a fait dix morts. Cette Assemblée aura le pouvoir de réécrire la constitution et de dissoudre l'Assemblée nationale contrôlée par l'opposition. Mais cette nouvelle constitution devrait surtout renforcer la position et le pouvoir du président du pays, Nicolas Maduro.

Une discussion?

D'autres sanctions ont été adoptées cette semaine par les États-Unis à l’encontre de huit responsables vénézuéliens qui sont impliqués dans la mise en place de l'Assemblée.

Jeudi dernier, Maduro avait invité Trump à avoir une discussion, ce à quoi la Maison Blanche a répliqué que "Le président Trump parlera volontiers avec le dirigeant du Venezuela dès que la démocratie sera restaurée dans ce pays".

Déjà lu?