Jackpot pour Thiam et sa médaille d'or? Pas vraiment comparé aux autres sports comme le foot

Ce dimanche soir, Nafi Thiam a prouvé qu'elle était bien une star de l'athlétisme mondial. Avec un titre olympique et un titre de championne du monde en poche, on pourrait penser que le compte en banque de la Namuroise toise également les sommets. Mais en fait ce n'est pas vraiment le cas. 

C'est confirmé, Nafi Thiam est la boss mondiale de l'heptathlon. C'est la fierté de la Belgique depuis les Jeux Olympiques de Rio donc on peut s'attendre à ce que son compte en banque soit à la hauteur de son talent et de sa notoriété dans le plat pays. Mais en fait, ce n'est pas vraiment le cas. Grâce à sa médaille d'or remportée aux championnats du monde de Londres ce week-end, l'athlète namuroise va toucher 60.000 dollars soit environ 51.000 euros. Même si la somme est belle, ce n'est pas énorme comparé à d'autres sports. Surtout après impôts.

D'ailleurs, la Namuroise ne semble pas trop compter sur l'argent de l'athlétisme pour son futur: "Il me restera la moitié (après les taxes). Même pas. J'ai tout ce dont j'ai besoin. L'argent que je gagne en athlétisme, je le garde pour plus tard. Je ne suis pas quelqu'un de dépensier. Je ne vais pas faire fortune avec l'athlétisme. Alors si je commence à tout flamber. Je ne vais pas aller très loin."

Une bagatelle face aux millions du foot et du tennis

51.000 euros ce n'est rien dans le milieu du sport professionnel. Par exemple, Garbine Muguruza a empoché la somme de 2,4 millions d'euros en remportant le tournoi de Wimbledon. Christopher Froome lui, a touché une prime de 500.000 euros en gagnant le Tour de France. Et on ne parle même pas des joueurs de foot qui touchent des millions par an. Pour citer un exemple récent, Neymar va gagner plus de 30 millions d'euros par an au PSG. Et certaines équipes offrent des primes folles à leurs joueurs. Au Real Madrid, chaque joueur avait touché 700.000€ pour leur victoire en Ligue des Champions en 2016.

À côté de cela, la prime reçue par Thiam ne pèse pas bien lourd. Elle est également très loin de ce que touche, ou touchait, Usain Bolt. Le sprinteur jamaïcain a empoché 27,5 millions d'euros en 2016. Mais attention! Nafi Thiam a des contrats de sponsoring avec RedBull, Nike et Audi qui doivent sans doute être rentables. Donc au final, la championne d'heptathlon n'est pas vraiment à plaindre mais il faut souligner le fossé qui sépare l'athlétisme des autres sports au niveau des primes octroyées aux sportifs.

Déjà lu?