Mike Pence veut-t-il devenir calife à la place du calife? Il dément vouloir être candidat à la place de Trump en 2020

Mike Pence voudrait-il se présenter comme Président des États-Unis en 2020? Tout le laisse à penser car il multiplie les rencontres avec les donateurs potentiels et les groupes de conservateurs selon le New York Times. Mais il dément formellement.

Mike Pence convoiterait-il la place de Donald Trump? Selon le New York Times, le vice-président aurait une attitude étrange. Il multiplierait les rencontres avec donateurs potentiels et les groupes de conservateurs. Plutôt étrange, sept mois seulement après la prise de fonction de Donald Trump. Et il n'est pas le seul apparemment puisque le gouverneur de l’Ohio John Kasich, le sénateur de l’Arkansas Tom Cotton, ou encore l'ambassadrice américaine à l'ONU Nikki Haley font pareil.

"Le voir réélu en 2020"

"Les allégations dans cet article sont catégoriquement fausses et représentent la dernière tentative des médias de diviser cette administration" a déclaré Mike Pence dans un communiqué. Il jure qu'il compte bien "concentrer ses efforts à faire avancer l'agenda du président et à le voir réélu en 2020". Suggérer le contraire est à la fois risible et absurde". Selon Kellyanne Conway, Mike Pence se prépare pour être vice-président en 2020, le reste pour elle c'est de la "fiction".

Ces allégations interviennent à un très mauvais moment. Le président s'embourbe dans l'affaire sur les interférences russes dans la campagne présidentielle et de nombreux doutes surgissent sur l’avenir de la présidence Trump.

Déjà lu?