Tu vas à Barcelone ce week-end? Fais gaffe, tu risques de passer ton city-trip coincé à l'aéroport

Tu es sur le point de réserver un vol d'avion direction Barcelone pour passer un week-end de folie? Fais attention, tu as de fortes chances de te retrouver coincé à l'aéroport une fois arrivé sur place. Les agents de sécurité de l'aéroport El Prat de Barcelone ont commencé la grève aujourd'hui et on ne sait pas quand elle sera finie. 

La raison? Les grévistes dénoncent le manque de personnel ainsi que la surcharge de travail des 360 agents qui travaillent pour la sécurité de l'aéroport.

Le porte-parole du comité de grève des employés du groupe Eulen qui assure la sécurité de l'aéroport, Juan Carlos Gimenez, a expliqué à l'AFP que la surcharge de travail débouchait sur "beaucoup d'arrêts-maladie pour des problèmes psychologiques, des dépressions et cela nuit à la sécurité de l'aéroport".

La grève consiste à quatre heures d'arrêt par jour de vendredi à lundi. Et les organisateurs ont expliqué que cette grève pourrait devenir totale et indéfinie si rien ne change en leur faveur, rapporte La Libre Belgique.

Gros bordel sur place

Et sur place, c'est apparemment le gros bazar. Les files d'attentes sont encore plus longues que d'habitude.

Le porte-parole d'Ana, le gestionnaire semi-public des aéroports espagnols, a assuré que les files d'attente étaient "d'au moins 40 minutes". Mais selon les voyageurs sur place, l'attente est bien plus longue.

Et ce n'est pas tout, les chariots pour les voyageurs sont maintenant inaccessibles.

"Ajoutez la vague de chaleur à tout cela et ce n'est pas une expérience très agréable pour les voyageurs surchargés de bagages", rapporte un journaliste britannique sur Twitter (voir ci-contre).

Bref, ce n'est pas le moment idéal pour pour partir un week-end dans la belle ville de Barcelone.

Du coup, n'hésite pas à emporter avec toi un jeu de cartes, ou un bon magazine pour tuer le temps et profiter un peu plus!

Lisez aussi