Blacknut et Shadow, ces Netflix du jeu vidéo qui ne nécessitent ni console ni PC

Avec ses 100 millions d'abonnés et ses 2,8 milliards de chiffre d'affaires, Netflix donne des idées à l'industrie des jeux vidéos. Xbob et Playsation ont déjà lancé leur catalogue en ligne contre un tarif mensuel. Mais d'autres, moins connus, se lancent aussi sur le marché. C'est le cas de Blacknut qui compte 200 jeux en ligne et qui ne nécessite pas de console.

Netflix crée des émules dans le monde du jeu vidéo. Contre un abonnement de dix à quinze euros par mois, tu peux jouer à un catalogue de jeux disponibles en ligne. Playstation et Xbox se sont déjà lancés. On a d'ailleurs fait le test la semaine dernière. Mais force est de constater que les gros blockbusters manquent à l'appel et les jeux ont tous plus d'un an et demi.

Et même si le catalogue va en grandissant, pourquoi ne pas se tourner directement vers une alternative? C'est le cas de Blacknut, qui contre un abonnement de 19,99 euros te permet de piocher dans une bibliothèque de 200 jeux. Alors certes c'est plus cher, mais tu ne devras pas disposer de console. Une simple smart TV suffit, ou l'écran d'un PC, d'une tablette ou encore d'un smartphone.

Comme un PC à distance

Comme pour Shadow, il s'agit de cloud gaming. C'est-à-dire que tu démarres ton jeu en ligne sans devoir l'installer physiquement. Autre gros point positif: tu n'as pas besoin d'une machine de guerre pour le faire tourner puisque la plateforme s'en charge pour toi, via un data center. En gros, c'est comme si ton écran était directement relié à une console ou un PC, même si tu peux toujours utiliser le tien.

C'est une sorte de PC à distance donc tu devras juste te préoccuper d'avoir un écran, une souris et un clavier. Point barre. Et dans le cas de Shadow, tu peux aussi y installer Steam (catalogue de jeux vidéo) et les jeux que tu aurais déjà achetés. Certains blogs ont déjà réalisé le test.

Pour en revenir à Blacknut, une start-up française tout comme Shadow, son catalogue va réagir comme sur Netflix. C'est-à-dire qu'un tas d’algorithmes va étudier tes habitudes de joueur pour t'offrir une expérience personnalisée et adaptée. Mais attention, dans le cas de Blacknut, tu ne dois pas t'attendre à voir débarquer les plus gros jeux: il s'agit surtout de jeux indépendants mais qui ne sont pas sans qualités. Et une dizaine de jeux devraient s'ajouter chaque mois selon le Journal du Geek. La plateforme sera disponible d'ici la fin de l'année et si tu prends un abonnement anticipé, la facture se réduit à 14,99 euros par mois. On a déjà hâte de tester tout ça.

Déjà lu?