De la science-fiction à l'état pur: la Nasa recrute quelqu'un pour "protéger la planète" des extraterrestres

Prêt à te battre contre les aliens? Jusqu'au 14 août, la Nasa recherche un "Agent de Protection planétaire". Ce n'est pas exactement pour combattre les Martiens (puisqu'il n'y a aucune preuve scientifique qu'ils existent), mais plutôt pour protéger la Terre de toute "contamination à des éléments organiques et biologiques" de la vie extraterrestre. Et pour jouer ce rôle de Gardien de la Galaxie, tu empocheras un fameux pactole.

Star Wars, Les Gardiens de la Galaxie, Alien... La nouvelle offre d'emploi de la Nasa sonne un peu comme ces grands films à succès où les héros se battent contre des créatures extraterrestres.

L'Agence spatiale américaine recherche un Planetary Protection Officer (ou Agent de protection planétaire) pour travailler au Bureau de la Sécurité et de l'Assurance de la Mission pour la Protection de la Planète. Son rôle? Protéger la Terre du milieu extraterrestre, et vice-versa. Le but est d'éviter "une contamination à des constituants organiques et biologiques dans l'exploration spatiale humaine et robotique", selon l'annonce.

Bon, il n'est pas réellement question de te battre contre les aliens (sorry). L'idée, c'est que lorsqu'un vaisseau est envoyé sur une autre planète, sur Mars par exemple, il peut y avoir des passagers clandestins, comme des bactéries et autres micro-organismes très résistants. Surtout qu'il existe des missions dans lesquelles les astronautes doivent ramener des échantillons sur Terre. Il s'agit donc d'éviter une catastrophe scientifique, tout en respectant le Traité du 27 janvier 1967 "sur les principes régissant les activités des États en matière d’exploration et d’utilisation de l’espace extra-atmosphérique".

158.000 euros par an

Parlons pratique, comme c'est beaucoup de responsabilités et qu'il n'y a que deux personnes au monde qui font ce travail (l'un pour la Nasa, l'autre pour l'ESA, l'Agence spatiale européenne), c'est évidemment jackpot niveau thune. À temps-plein, le salaire se situe entre 124.406 dollars (105.000 euros) et 187.000 dollars (158.000 euros) par an. Autrement dit, 8.750 à plus de 15.500 euros par an. Sans compter les nombreux voyages à effectuer pour le boulot.

Le hic, c'est qu'il faut un CV en béton. Tu dois avoir en poche un diplôme en sciences physiques, en ingénierie ou en mathématiques. Tu dois également avoir acquis une expertise technique approfondie d'au moins un an dans le domaine, avoir quelques compétences en diplomatie et en planification, exécution ou supervision de programmes spatiaux d'importance nationale. Un autre gros frein: tu dois être citoyen américain pour postuler.

Mais si tu as la chance d'avoir la double nationalité et que tu es prêt à protéger la planète, le job est pour toi!

Déjà lu?