Comme dans un parc d'attractions! L'hyperloop One, ce train futuriste qui roulera à 1.100 km/h, est fin prêt (vidéo)

Ça y est, l'Hyperloop One XP-1 est fin prêt. Sa deuxième phase de test dans le désert du Nevada s'est très bien déroulée, il sera donc bientôt commercialisé. Ce train du futur circulera à l'intérieur d'un tunnel spécial à la vitesse folle de 1.100 km/h (à terme). Et quelles gares devraient être desservies en premier? Celles en Europe, whoop whoop!

Une étape importante dans l'histoire des transports en commun vient d'être franchie. Oublie les trains de la SNCB et les TGV actuels, voici l'incroyable véhicule dans lequel tu pourrais très bientôt voyager: l'Hyperloop One XP-1.

Depuis des semaines, sous le soleil cuisant du désert du Nevada, la start-up américaine qui en est à la base (et qui porte le même nom, Hyperloop One), vient d'annoncer sur son site internet que la deuxième phase de test du train a été un grand succès. Plus encore que la première phase d'essai en mai dernier.

Ainsi, le prototype a parcouru samedi dernier 437 mètres en lévitation (grâce à la sustentation magnétique) dans un tube dépressurisé (appelé DevLoop), à une hauteur équivalente à 61.000 mètres au-dessus du niveau de la mer. Sur cette courte distance, il a réussi à atteindre 310 km/h, contre 112 km/h en mai. Autrement dit, 4,5 fois plus loin et 3 fois plus vite qu'il y a un mois. Mais le but à terme est que le XP-1 atteigne 1.100 km/h.

Objectif 2021

Comme tout s'est bien déroulé, les co-fondateurs de l'entreprise, Josh Giegel and Shervin Pishevar, annoncent dans la foulée qu'ils passent "au processus de commercialisation à partir d'aujourd'hui". Ils ont d'ailleurs déjà pris contact avec plusieurs partenaires potentiels et levé 160 millions de dollars (près de 135 millions d'euros) auprès d'investisseurs, dont notamment la SNCF (la société des chemins de fer en France).

L'Europe pourrait-elle être servie avant les États-Unis cette fois? C'est fort possible. Shervin Pishevar a d'ailleurs glissé à l'AFP qu'"il est probable que les premiers Hyperloop verront le jour à l'étranger". La raison est simplement politique: "la vitesse à laquelle d'autres gouvernements [que le gouvernement américain] peuvent travailler est un avantage", a-t-il précisé.

Mais où se trouveront exactement les premières lignes? En juin dernier, Hyperloop One a balancé sur Twitter sa "Vision for Europe": plus de 5.000 kilomètres de routes, plus de 75 millions de voyageurs en Europe à travers 44 villes. Aux Pays-Bas (41 minutes pour parcourir 428 km), en Allemagne (2h22 pour faire 1.991 km), en Pologne (415 km en 37 minutes), en Corse (451 km en 40 minutes), en Espagne (629 km en 47 minutes), en Estonie (90 km en 8 minutes), trois lignes au Royaume-Uni... entre autres. Les destinations exactes doivent encore être confirmées, mais la première mise en service est fixée à 2021.

Accroche ta ceinture, prépare déjà le sac à vomi, ça va secouer!

Voilà un petit récap' en vidéo du test 2

 

Déjà lu?