222 millions d'euros! Neymar va quitter le Barça pour Paris et pourrir un peu plus le monde du football

opinionNe cherche plus le transfert record de ce mercato estival 2017. Non c'est faux, c'est en fait le transfert record de l'histoire. La superstar du foot brésilien et mondial Neymar Jr a décidé de quitter le FC Barcelone pour grossir les rangs du PSG pour la modique somme de 222 millions d'euros. Au-delà de l'aspect sportif, ce transfert confirme que le football est entré dans une nouvelle ère dominée par les enjeux financiers et marketing... 

Les fans du Paris-Saint-Germain sont actuellement sur une autre planète. L'un des meilleurs joueurs du monde va bel et bien jouer au pied de la Tour Eiffel la saison prochaine.

Neymar, le capitaine de la Seleção et star du Barça, a annoncé ce mercredi à ses coéquipiers qu'il quittait le club catalan pour le PSG. Sportivement, c'est un pas de géant pour la Ligue 1, le championnat de France de football, qui voit arriver un véritable dribbleur à gage capable d'absolument tout faire sur un terrain.

Malheureusement, la somme d'argent qui est en jeu rend cette transaction entre Barcelone et Paris complètement démesurée et va à coup sûr dégouter les profanes du foot. Ceux qui suivent quotidiennement le monde du ballon rond commencent, assez surprenamment, à trouver ce genre de sommes complètement banales. Ce qui rend ce transfert encore plus malsain.

Montants démesurés pour un sport en pleine démesure

Chaque été, chaque mercato, les clubs européens parviennent à battre des records. L'année passée, c'est Paul Pogba qui devenait le joueur le plus cher de la planète. Cette année, c'est Neymar. Mais ici, on passe dans une autre dimension. Oui car Neymar coûte le double du prix de Pogba. Manchester United avait déboursé environ 120 millions pour le Français (bonus compris), Paris en a déboursé 222. Et on ne parle même pas du salaire du Brésilien qui s'élèverait à environ 35 millions par an.

Comme dit précédemment, les fans de foot commencent tout doucement à s'habituer à ce genre de somme. On en vient même à penser que si Pogba vaut 120 millions après seulement trois saisons à la Juventus, Neymar doit bien en valoir 220 après ses neufs saisons en tant que professionnel et tous les trophées remportés. Mais en réalité cette somme est complètement démesurée et transforme les joueurs de football en simples objets marketing. C'est encore pire quand on s’intéresse à la manière dont la clause libératoire du Brésilien a été payée par Paris.

Le fair-play financier? Connais pas

Bon vu que cette notion, pourtant récente, n'a plus l'air d'être d'actualité on rappelle vite fait ce qu'est le fair-play financier. C'est une règle adoptée en 2010 par l'UEFA empêchant les clubs de dépenser plus que ce qu'ils gagnent. Et c'est là tout le problème du transfert de Neymar. La somme est tellement folle que le président de la Liga (la ligue espagnole) Javier Tebas a lâché des déclarations chocs: "Nous n'accepterons pas l'argent du PSG pour Neymar. Le PSG est clairement un exemple de dopage financier d'un club. Cela va déstabiliser le football professionnel" avant d'ajouter "Cela veut dire que le Qatar (propriétaire du club) injecte des fonds, en violant les règles de fair-play financier de l'UEFA et les règles en terme de concurrence de l'Union européenne et ça, on va le dénoncer."

En fait, Neymar est, avant d'être un joueur de foot, un véritable outil marketing. Le Brésilien pourrait signer un contrat avec Qatar Sports Investments, le principal actionnaire du PSG qui forme des jeunes Qataris et développe des infrastructures sportives au Qatar histoire d'être au niveau des autres pays européens.

C'est cette institution qui pourrait payer la clause libératoire de Neymar dans le but de le faire devenir l'égérie de la Coupe du Monde 2022 qui aura lieu...au Qatar. En gros, si cela s'avère vrai, Neymar ne va pas être acheté par un club mais par une institution, pour qu'il joue dans le club de cette institution. Du jamais vu qui ne respecte absolument pas les règles du fair-play financier. Sanction à venir pour le PSG?

Donc, on se retrouve dans une situation où le marketing et la publicité deviennent plus important que le football. Avec de telles pratiques, même si le niveau de la Ligue 1 risque de monter d'un cran, cela ne fera qu'agrandir le fossé qui sépare Paris des autres clubs français. Est-ce qu'on peut parler d'un championnat faussé? C'est à Monaco, Marseille, Lyon ou pourquoi pas Lille de prouver le contraire. Premiers éléments de réponse ce vendredi avec la première journée de championnat.

Déjà lu?