Scénario, temporalité, séquences foireuses: Game of Thrones n'est pas sans reproches

Avec un budget de 10 millions de dollars par épisode (environ 8,4 millions d'euros) et des centaines de millions de spectateurs, Game of Thrones a révolutionné les séries. Mais cela ne veut pas dire que les aventures de Westeros ne sont pas sans défauts: incohérence de scénario, problème de temporalité, scènes foireuses, on a fait une liste des erreurs de ta série préférée.

1. Scénario

Commençons par les incohérences au niveau du scénario. Le premier épisode de la saison 7 n'y échappe pas: Samwell Tarly apprend à Vieilleville la présence de verredragon, élément indispensable pour terrasser les Marcheurs blancs. Eh bien, ce brave Sam avait déjà été mis au courant par Stannis dans la saison 5. On te conseille cet article si tu veux parfaire ta connaissance sur ce sujet.

Il y a aussi la flotte des mille navires d'Euron Greyjoy. Il faut ici se replonger dans la saison 6: Euron Greyjoy se fait voler sa flotte par ses neveux. Il demande alors aux hommes qui lui sont restés fidèles de construire "1000 navires et je vous donnerai ce monde". Chose faite dans la saison 7 au moment où le Roi des Îles de Fer se présente à Cersei pour conclure une alliance. Mais comment Euron a-t-il fait pour faire construire une flotte aussi importante en si peu de temps? D'autant plus que les Îles de Fer sont décrites comme un territoire où on ne trouve "que des roches et des oiseaux".

Cette question qui peut paraître anecdotique a été étudiée par des historiens qui ont comparé Game of Thrones à l'époque médiévale. Il aurait fallu plus d'une dizaine de milliers de travailleurs occupés durant 15 mois ainsi que 750.000 arbres, soit l'équivalent de 250.000 hectares de forêts. Impossible dans ces conditions d'y arriver.

Si tu veux voir d'autres incohérences scénaristiques, on te conseille cet article. Notamment ce pauvre Gendry, mais où est-il parti?

 

2. La temporalité

Comme pour les navires d'Euron Greyjoy, on est souvent chiffonnés par la temporalité de la série, contrairement aux livres qui rendent beaucoup mieux les années qui passent. Les internautes se sont souvent montrés admiratifs devant la vitesse de déplacement de personnages comme Varys ou encore Arya.

Un des scénaristes, Bryan Cogman, avait même dû se justifier devant l'incompréhension des internautes: "Les timelines des différentes intrigues ne correspondent pas nécessairement tout le temps", explique-t-il sur Twitter. Cela permet ainsi d'éviter que Arya ou Varys ne passent quatre épisodes sur un bateau.

Le scénariste doit trouver des astuces et on peut le comprendre finalement: ça ne me pose pas problème qu'on me fasse ce reproche aujourd'hui. J'ai failli devenir chèvre, durant la saison 1, en essayant de tout faire coïncider. On a finalement réalisé assez vite qu'en faisant ça, on risquait de tuer les climax!"

Reste que parfois on perd en compréhension de l'intrigue: le meilleur exemple est à montrer dans la scène du viol entre Jaime et Cersei sur le corps sans vie de leur enfant: Joffrey. Le but ici n'est pas de faire l'apologie de ce viol, mais on ne comprend pas trop le comportement de Jaime dont le caractère est plus respectueux que ça (cfr quand il sauve Brienne d'un viol certain). Sauf que dans les livres on apprend que Jaime est de retour après plusieurs années de guerre contre le Nord et Robb Stark, de quoi déclencher chez lui quelques pulsions. Dans le livre; il est d'ailleurs question d'une relation sexuelle certes passionnelle mais qui ne s'apparente pas un viol. Les problèmes de temporalité ont donc une incidence directe sur le scénario original.

3. Les séquences foireuses

Comme dans tous les films au monde, quelques bourdes se sont incrustées au fil des sept saisons. Ça commence dès la saison 1 avec ce soudain "finalement je ne me battrai pas":

© HBO

Ou celui-ci de la Garde Royale qui a un peu de mal avec son épée :-D? Toujours dans la saison 1.
Et puis Stannis dans la saison 5, qui a perdu son récepteur micro, il aurait pu le balancer à la gueule de Brienne, qui est venue l'achever
Et puis il y a ces quelques "petites" erreurs au niveau du générique, ici Daenerys et Jorah qui deviennent des Lannister
Sansa qui se métamorphose en une Targaryen
Et Joffrey en Stark... tout fout le camp!
Loin de nous l'idée de taper sur la série pour taper. Mais si tu es un fan, un vrai de vrai, ces erreurs te chiffonnent quand même au plus haut point. Un peu de sérieux les gars...

Déjà lu?