Arnaques aux kilomètres: 3/4 des vendeurs de voitures de seconde main n'ont pas leur Car-Pass en ordre

Avec Car-Pass, même les pires mafieux ne faussent plus leur compteur kilométrique, disait la pub. Et pourtant, c'est le cas en Belgique. 75% des vendeurs de voitures de seconde main contrôlés début 2017 n'étaient pas en ordre au niveau de leurs déclarations de kilométrage réel. 

"Car-Pass, c'est la garantie officielle du kilométrage réel", dit la pub. Soit la garantie que la voiture que t'achètes avec un historique de 25.000 kilomètres n'ait pas en réalité parcouru un nombre de bornes bien plus élevé. Que le compteur du véhicule que tu achètes en seconde main ne soit pas totalement faussé.

Chaque garagiste, vendeur de pneu ou mécanicien est légalement obligé de remplir ce papier après chaque réparation ou check-up sur une caisse. Mais apparemment, selon une enquête de l'Inspection économique, 75% des vendeurs de voiture de seconde main ayant été contrôlés durant les quatre premier mois de 2017 ont mal rempli ce papier. L'année dernière, ce chiffre était de 65 pour cent. Et dans un cas sur cinq, le problème vient du fait que les données ont été mal introduites, relève le quotidien De Morgen.

Traxio, la fédération du secteur automobile et des secteurs connexes, explique dans BRUZZ que depuis son introduction en 2006, le Car-Pass a vraiment apporté des changements notoires."Avant son introduction, il y avait jusqu'à 60.000 cas de fraude kilométrique, maintenant moins de 2000", a déclaré leur porte-parole Peter Van Bastelaere. Ça semble aller mieux mais il y a encore du travail.

Pour rappel, voici à quoi ressemble le Car-Pass:

Déjà lu?