Une autre adolescente non-vaccinée est morte de la rougeole en France, c'est la 35ème en Europe sur un an

Une ado de 16 ans est morte fin juin dans un hôpital de Marseille des suites d'une rougeole aiguë très grave. Elle n'avait pas été vaccinée.

"Nous avons reçu une fille de 16 ans en provenance du CHU de Nice à l'Hôpital Nord de Marseille, car nous avons ici un service de réanimation spécialisé dans la détresse respiratoire sévère. Le 13 juin, nous avons effectué un test de rougeole qui s'est avéré positif. Sa santé s'est dégradée, elle est décédée le 27 juin", déclare l'Assistance publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM) dans un communiqué repris par plusieurs médias français.

La jeune fille appartenait à une communauté de gens du voyage et elle n'avait pas été vaccinée. Il y a quelques jours, l'OMS, l'Organisation mondiale de la santé, a alerté sur le retour de cette maladie. Ces douze derniers mois, déjà 35 personnes sont mortes de cette maladie.

Antivax

Cette mort survient alors que la France se déchire à nouveau sur la question des vaccins. Le gouvernement Macron a annoncé début juillet que 11 vaccins pour la petite enfance seraient désormais obligatoires dès l'an prochain. Les parents qui refusent d'inoculer ces vaccins risquent en théorie jusqu'à six mois de prison et 3.750 euros d'amende.

De nombreux partisans du camp antivaccins sont persuadés que cette mesure est un coup de pouce filé aux sociétés pharmaceutiques et refusent encore de vacciner leur enfant. Des arguments que l'on retrouve dans cette pétition signée plus de 380.000 fois. Malheureusement, la non-vaccination peut parfois avoir des conséquences dramatiques.

Déjà lu?