Ils goûtent la viande, ont son aspect mais sont veggies: voici les burgers qui veulent convaincre les carnivores

Ni du corn, ni du tofu, ni du seitan: voici les burgers végétariens qui saignent et ont à la fois le goût et l'aspect de la viande. Deux entreprises produisent actuellement ces burgers mais vu comme le veggie est tendance, il y a de fortes chances que le concept se propage.

Des alternatives à la viande, il en existe des centaines. Entre le burger aux légumes, au corn, au tofu et à tout ce qui est comestible et non issu de cadavres, les possibilités sont immenses. Mais des burgers veggie dont le goût est identique à celui de la viande de boeuf, c'est encore très difficile à trouver.

Deux entreprises ont fait le pari d'y parvenir: Impossible Food et Beyond Meat. À l'opposé de nombreuses marques qui cherchent à fournir une alternative à la viande aux végétariens, l'objectif de ces deux entreprises est de cibler les carnivores. Elles veulent convaincre ces derniers de manger moins de viande tout en gardant leurs petits plaisirs.

Le sang et le gras

L'élément indispensable pour parvenir à faire un steak qui ressemble à s'y méprendre à de la viande, c'est le sang. Il faut que le steak, même haché, saigne. Qu'en le passant à la poêle, un jus gras et sanglant s'écoule du pavé. Comment y parviennent-ils?

Impossibe Burger utilise de l'hème de soja, un atome de fer indispensable au transport de l'oxygène qui se trouve autant chez les humains que dans les végétaux. Les chercheurs d'Impossible Burger, une boîte de la Sillicon Valley, ont découvert qu'il "suffisait" d'isoler le gène du soja et de le mélanger à de la levure pour obtenir un faux sang au goût d'hémoglobine. Pour le gras, ils prennent de l'huile de coco.

Sauf que chez Beyond Meat, ils n'utilisent pas de soja, ni de gluten. C'est même un de leurs arguments de vente. Comment font-ils alors? Ils les fabriquent avec des protéines de pois, des extraits de levure et de l'huile de coco. Et pour le faux-sang, ils utilisent simplement du jus de betterave. La création de ce burger a bénéficié du soutien de nombreuses personnalités comme Bill Gates (fondateur de Microsoft) et Biz Stone, cofondateur de Twitter.

Convaincants?

Si les marques qui les vendent proclament avoir trouvé l'alternative parfaite pour les accros à la viande, qu'en est-il des vrais gourmets? Apparemment, ils sont convaincus. La journaliste Leanna Garfield écrit sur Business Insider: "dans un test à l'aveugle, je ne le confondrais pas comme du boeuf, mais sa texture était étonnamment proche".

David Chang, le célèbre chef cook du Momofuku qui présente l'émission "The Mind Of a Chef" avait aussi l'air convaincu. "Aujourd'hui, j'ai goûté l'avenir et c'était végétalien: cet hamburger était juteux et sanglant et avait une texture réelle comme le boeuf", écrit-il sur Facebook à propos de l'Impossible Burger (ci-dessous).

En Europe?

Ces burgers ne semblent pas encore avoir débarqué en Europe mais vu l'engouement pour la cuisine végétarienne sur le continent, il est certain qu'ils ne devraient pas tarder. En tout cas, les deux marques sont très motivées à secouer le marché de la viande.

Pour rappel, le marché de la viande représente 48 billions de dollars, ou 48.000 milliards de dollars. C'est le business le plus important au monde, écrit Forbes. L'élevage traditionnel représente environ 18% des émissions mondiales de gaz à effet de serre, utilise 70% de l'eau du monde et épuise 47.000 milles carrés de terrain chaque année. Avec leurs burgers, ces deux boîtes américaines espèrent agir pour la protection de la planète.

Déjà lu?