Les génies! Ces mecs ont piégé des revues scientifiques avec un article rempli de références à Star Wars

Il faut parfois se méfier de ce qu'on peut lire dans les revues qui se disent scientifique. C'est ce qu'ont voulu prouver deux "chercheurs" visiblement fan de Star Wars. Ils ont inventé une théorie fumante à propos des midi-chloriens, des organismes inventés par George Lucas le papa de Star Wars. Ils ont ensuite envoyé leur travail à des revues et contre toute attente, certaines ont publié le canular. 

Tu connais Lucas McGeorge et Annette Kin? Non? C'est normal. Ce sont deux "chercheurs" anonymes qui ont voulu prouver une chose: il faut parfois se méfier ce qu'on lit dans les revues scientifiques. C'est vrai que bien souvent, on se dit que comme ce sont des revues scientifiques, ils doivent d'office raconter des trucs sérieux. Et bien l'histoire qui suit prouve le contraire.

Quand les mitochondries se transforment en midi-chloriens

En fait, Lucas McGeorge et Annette Kin (on espère que tu as la référence à George Lucas et Anakin Skywalker) travaillent pour Neuroskeptic, un collectif qui tient un blog scientifique sur Discover Magazine. Pour piéger les revues scientifiques, ils ont tout simplement copié/collé la page Wikipédia consacrée au mitochondries, des organismes qui permettent à nos cellules de rester en vie.

Ils ont ensuite remplacé les termes mitochondries par midi-chloriens. Les midi-chloriens ont été inventés par le papa de Star Wars Georges Lucas. Dans la sage culte, ils permettent de savoir si une personne a des affinités avec la Force ou non. Plus tu as de midi-chloriens plus tu pourras maîtriser la Force. Tu l'as compris, l'article s'est vite transformé en un foutoir sans nom et sans aucun sens. Surtout que, ils se sont amusés à rajouter plusieurs citations et passages présents, à la virgule prêt, dans les oeuvres de Lucas (voir le passage ci-contre).

Plusieurs revues tombent dans le panneau

Une fois leur oeuvre écrite et bien ficelée ils ont envoyé l'article à neuf revues scientifiques. Sur les neuf journaux, quatre ont publié l'article de McGeorge et Annette Kin. Ce qui est assez fou. Sur les quatre qui sont tombés dans le panneau, un journaux a demandé 360 dollars pour publier l'article, les trois autres l'ont publié sans sourciller. Depuis ils ont supprimé l'article mais on peut trouver des traces ici, ou ici, ou .

En fait, par cette expérience, Lucas McGeorge et Annette Kin ont voulu dénoncer les pratiques des journaux "prédateurs". C'est-à-dire les revues qui sont prêtes à tout publier contre de l'argent. Les revues scientifiques fonctionnent sur un système de "peer-review". En gros, un article doit absolument être relu et validé par d'autres scientifiques avant d'être mis en ligne. Cela permet de ne pas se retrouver avec des études complètement fausses. D'ailleurs, toutes les revues qui ont reçu le papier sur les midi-chloriens sont censées travailler avec ce système de peer-review. On se rend donc compte que si sur le papier c'est correct, la réalité est tout autre. Donc, quand il y a un peu d'argent à se faire, les journaux scientifiques n'hésitent pas à passer du côté obscure de la Force scientifique...

Déjà lu?