Bientôt un smartphone Facebook? Voilà en quoi il serait bien différent de ceux que tu connais

Facebook a déposé une demande de brevet aux États-Unis concernant un smartphone. Celui-ci serait modulaire et quasiment unique en son genre sur le marché donc. Encore faut-il que ce projet aboutisse, ce qui est encore loin d'être gagné.

Apple, Samund and co peuvent trembler. Car ils pourraient voir débarquer un nouveau concurrent de poids sur le marché du smartphone: Facebook. L'entreprise de Mark Zuckerberg a en tout cas fait un premier pas en déposant un brevet aux États-Unis concernant un smartphone.

Comme les Lego

Celui-ci serait toutefois bien différent des smartphones comme l'iPhone ou le Samsung Galaxy: il serait modulaire. Cela signifierait qu'il serait possible de changer des pièces dessus soi-même.

Comme l'explique Business Insider, le document déposé pour le brevet explique que "l'utilisateur peut changer les fonctionnalités de l'appareil, selon les modules qu'il choisit de connecter au châssis". En gros, ce serait comme jouer avec des Lego: tu choisis la fonctionnalités que tu veux, tu prends la pièce et tu la mets sur ton smartphone pour la lancer. Plutôt dingue.

Parmi les fonctionnalités citées, on retrouve: un haut-parleur, un micro, un GPS, un écran, un pavé tactile ("touchpad") ou encore un thermomètre. Rien de bien révolutionnaire ici en soit, ce serait la façon de les utiliser qui le serait.

Le fail Google

Il existe des smartphones modulaires sur le marché. Mais aucun n'a réellement convaincu les utilisateurs.

LG a été l'un des premiers constructeurs à tenter son pari, mais son G5 (plus disponible à la vente en neuf) a fait un flop. Le Lenovo Moto Z, sur lequel il est possible d'ajouter 4 modules derrière l'appareil, est plutôt sympa mais reste plutôt inconnu du grand public.

Il y a aussi le Fairphone 2, téléphone écoresponsable avec six modules possibles qui est peut-être le meilleur smartphone modulaire actuel, dont la nouvelle version sera disponible en octobre. Car en mettant à disposition ce genre de pièces interchangeables, il est du coup possible d'augmenter la durée de vie de son smartphone: pratique mais surtout écoresponsable, car les smartphones ne partent donc pas à la poubelle! Son prix par contre peut refroidir: 525€...

Si Facebook débarque dans le game, la concurrence en terme de smartphones modulaires sera donc moindre. Et l'entreprise réussirait là où Google a échoué il y a quelques années avec son projet Ara (voir photo ci-contre). Google voulait aussi créer son smartphone modulaire, avec des pièces (batterie, appareil photo, mémoire...) interchangeables, avant de finalement renoncer sans se justifier publiquement. Un sacré fail pour Google. Facebook fera-t-il mieux?

Déjà lu?