"Purifier l'art", la Chine bannit Justin Bieber et annule ses concerts à cause d'un "mauvais comportement"

Justin Bieber est sans doute l'un des artistes les plus célèbres et adulés de la planète. Par contre, la Chine s'en fout. Le ministère de la culture chinois a annoncé via un communiqué que le popstar canadienne n'avait plus le droit de se reproduire en Chine, la faute à un "mauvais comportement". Les beliebers chinois sont en pleine détresse. 

Plus habitué aux tops de charts, Justin Bieber vient de découvrir ce que ça fait d'être au top d'une blacklist. En effet, le chanteur canadien vient de se mettre l'une des plus grosses puissances mondiales à dos: la Chine. En effet, Justin Bieber ne peut plus donner le moindre concert dans la République populaire de Chine a annoncé le bureau de la culture chinois.

Dans un communiqué publié sur internet, le bureau de la culture explique que le chanteur a eu trop de déboires avec la loi pour pouvoir se reproduire en Chine vu qu'il n'est pas "adapté aux oreilles chinoises." C'est bête parce que Bieber avait plusieurs concerts prévu dans le pays comme à Pékin et Shanghai. Les beliebers (les fans de Bieber) sont déjà en plein désespoir.

"Talentueux mais controversé"

Evidemment, les fans de la star demandaient des explications. Alors, le bureau de la culture a donné des réponses: "Justin Bieber est un chanteur talentueux, mais il est aussi un jeune chanteur étranger controversé", ça a le mérite d'être claire.

En fait, si l'on en croit ses explications, Bieber aurait pas mal déconné lors d'un voyage précédent en Chine: "En ce qui nous concerne, il s’est engagé dans une série de mauvais comportements, à la fois dans sa vie sociale et lors d’une performance antérieure en Chine, ce qui a provoqué un mécontentement auprès du public." Un évènement pourrait être en cause: en 2013, il posait devant la Grande Muraille de Chine porté par ses gardes du corps, le cliché avait provoqué un petit scandale du côté des dirigeants chinois.

Le bureau de la culture ne donne pas d'exemple précis mais précise seulement qu'ils veulent "purifier les arts du spectacle de la Chine".

Pas le premier cas

Justin Bieber n'est pas le premier artiste à être blacklisté par la Chine. Par exemple, Oasis (à l'époque) et Maroon 5 ne sont plus les bienvenus en Chine après avoir exprimé publiquement leur soutien au Tibet. Mais dans ce cas-ci, ce sont des raisons politiques qui ont motivé la Chine, pas un mauvais comportement ou quoi que ce soit.

Mais il y a un petit espoir pour Bieber, qui pourrait peut-être un jour revenir chanter en Chine. En effet, à la fin de son communiqué, le bureau de la culture chinois déclare: "Nous espérons que Justin Bieber pourra améliorer sa conduite à mesure qu’il grandira et que celui-ci trouvera une fois de plus la faveur publique." Allez fais un effort, Justin!

Déjà lu?