Défi compliqué mais relevé: après 16 heures de nage, les quatre Belges ont réussi leur traversée de la Manche pour les réfugiés

Les quatre étudiants belges de l'ULB ont réussi leur pari: ils ont atteint la côté française hier soir, à 20h39. Le but de leur opération "Carpe Marem" était de traverser la Manche, depuis la côté anglaise, pour soutenir les réfugiés qui arrivent à Bruxelles. Si la nage a été longue, mais s'est bien passée, leur objectif de dons n'a, lui, pas encore été atteint.

C'est dans la poche! Plankton, Espathon, MobyDikton et Thon Thon - leurs noms de code - ont relevé le pari fou de traverser la Manche à la nage. Cette bande de quatre étudiants de l'ULB, âgés de la vingtaine, se sont mis à l'eau hier, très tôt le matin. Vers 4 heures, ils ont quitté Folkestone, une ville côtière du sud-est de l'Angleterre, et sont arrivés au pied du Cap Blanc Nez, dans le Pas-de-Calais, à 20h39 tout pile.

Mais l'aventure baptisée "Carpe Marem" n'a pas été de tout repos. La traversée était "infiniment plus dure qu'ils ne pensaient", a déclaré dès son arrivée à la presse Yegor Tarelkin, un des jeunes participants. Et pour cause, les quatre comparses ont été pris dans des courants contraires et ont parcouru les 35 kilomètres en plus de 16 heures, en se relayant d'heure en heure. Il y avait à peine 19 degrés dans l'eau, mais ils nageaient en maillot, sans combinaison pour se protéger.

11.814 euros récoltés

Leur objectif premier était de soutenir la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés, mieux connue sous le nom de Refugees Welcome, qui accueille et aide les migrants qui débarquent à Bruxelles. Le but de l'opération était d'atteindre 20.000 euros de dons. Hélas, à l'heure d'écrire ces lignes, ils ne sont parvenus à récolter que 11.814 euros.

Mais le site est toujours ouvert aux dons, on leur souhaite bonne chance!

Tout a commencé dimanche vers 3 heures du matin: Maxime Ronsmans (MobyDikton), Martin Discors (Espathon), Maxime Defour (Plankton) et Yegor Tarelkin (Thon Thon) se sont mis à l'eau

Vers 8 heures, Plankton entamait sa deuxième heure et s'éloignait tout doucement des côtes anglaises

3e round: Mobydikton et Espathon ont eu droit aux méduses, alors que Thon Thon est en train de nager

Et d'un coup: la côte française en vue!

Félicitations à eux!

Déjà lu?