Tout baigne pour Pairi Daiza: le parc animalier va encore se développer et s'embellir dans les prochaines années

Pairi Daiza est un des fleurons de l'économie wallonne, rien que ça. La bonne santé du parc animalier a donc été récompensée par la Région Wallonne: il devrait bientôt être inscrit dans une zone d'enjeu régional (ZER), une première. Concrètement, ça veut dire que le parc de Brugelette va poursuivre son développement, sans qu'on lui mette des bâtons dans les roues.

C'est Carlo Di Antonio, le ministre de l'Environnement et du Bien-être animal, qui a annoncé la bonne nouvelle: Pairi Daiza va bientôt se situer en zone d'enjeu régional (ZER), "afin de permettre au parc animalier de poursuivre son développement dans les meilleures conditions”, peut-on lire dans La Libre de ce vendredi.

Et tu t'en doutes, la nouvelle a été plutôt bien accueillie du côté de la direction du parc. Parce que se situer dans une ZER, une première en Wallonie, garantit au parc de pouvoir réaliser ses investissements sans trop de contraintes.

Une ZER est en fait une zone multifonctionnelle destinée à accueillir des investissements et des activités économiques. C'est ainsi plus facile de réaliser de nouvelles constructions dans cette zone et c'est tout bénef', notamment pour le secteur touristique.

Plein de projets

Derrière cet incitant essentiellement administratif se cachent des projets pour Pairi Daiza: les gestionnaires veulent transformer le parc en ajoutant un complexe hôtelier avec piscine. Il y aura aussi la création de nouveaux mondes avec plusieurs restaurants pour ne manquer de rien. L'entrée et le parking devraient également être réaménagés.

Pour l'y aider, la Région wallonne possède une enveloppe de 300 millions d'euros pour les cinq prochaines années. Bref, Pairi Daiza a encore de belles années devant lui!

Déjà lu?