Bolloré s'en mêle: il demande une fortune au CSA pour avoir privé Hanouna et TPMP de pub

La saga TPMP continue. Maintenant c'est Vincent Bolloré, le boss d'Hanouna et de Canal +, qui réclame 13 millions d'euros au CSA car il a privé TPMP de pub pendant trois semaines ce qui a engendré un gros manque à gagner.

On peut dire que Vincent Bolloré n'a pas froid aux yeux. Il demande 13 millions d'euros au CSA pour la privation de pub dans TPMP selon le Canard Enchaîné. L'émission Touche pas à mon poste a été sanctionnée par le CSA pour la diffusion de deux séquences houleuses, une avec Matthieu Delormeau, et l'autre avec Capucine Anav en novembre et décembre derniers. Le CSA a donc décidé de priver TPMP de pub pendant trois semaines. Cette sanction a engendré un gros manque à gagner qui se chiffre entre 2 et 2,5 millions d’euros selon une source proche du dossier.

Canular homophobe

Le CSA a deux mois pour répondre à cette demande. Au terme de cette période, le dossier pourra être porté devant le Conseil d’État. Bolloré a aussi déposé deux recours en annulation. Si Bolloré sort de ses gonds c'est parce qu'il y a une autre affaire sous le tapis. Une autre procédure est en cours pour parallèlement à cette affaire pour l'histoire du canular téléphonique homophobe réalisé par Hanouna. Les patrons de la chaine vont être auditionnées le 19 juillet prochain avec de prendre une décisions. TPMP est vraiment dans le rouge...

Déjà lu?