Le percolateur de jouvence: deux études montrent que le café permettrait de vivre plus longtemps

La café, c'est bien plus qu'une boisson. Pour certains, c'est un véritable ami qui permet de survivre à une longue journée de travail intensif. Du coup, des chercheurs ont étudié en profondeur les vertus du café pour lui donner une véritable raison de vivre. Deux grosses études ont été réalisées, en Europe et aux USA, et bonne nouvelle: la café permettrait de vivre plus longtemps. 

Bon le café, c'est bon ou mauvais pour la santé? Dans un premier temps, il a été accusé de provoquer des cancer de la vessie, ce qui a été réfuté par la suite. Mais ce mardi, c'est la bonne nouvelle: deux énormes études réalisées en Europe et aux États-Unis révèlent que le café permettrait de vivre plus longtemps.

Commençons par nous intéresser à l'étude européenne analysant des données de 520.000 hommes et femmes de plus de 35 ans rassemblées sur une période de 16 ans. Ce n'est pas n'importe quoi, tu l'as compris. Les résultats sont encourageants: les consommateurs d'environ trois tasses par jour, même du déca, semble en meilleure santé et ont plus de chance de vivre plus longtemps.

Moins de cancer et de maladies en tout genre

Marc Gunter est chercheur à l'Agence internationale pour la recherche sur le cancer et il est aussi l'un des principaux auteurs de l'étude: "Nous avons constaté qu'une plus grande consommation de café était liée à un risque moindre de mortalité de toutes causes, plus particulièrement de maladies circulatoires et du système digestif" explique-t-il à l'AFP. Le café est également riche en antioxydant, un peu comme les tomates, ce qui diminue les risques de cancer.

C'est une information qui fait plaisir à attendre quand on sait que chaque jour, environ 2,25 milliards de tasses sont consommées chaque jour dans le monde.

Même son de tasse aux États-Unis

Chez l'Oncle Sam, ils ont travaillé sur 180.000 adultes de toutes origines, âgés de 45 à 75 ans, toujours sur une période de 16 ans. Aux États-Unis, environ 75% des adultes boivent du café, c'est donc un majorité de la population américaine qui est concernée par cette étude.

Les auteurs de cette étude ont constaté un lien entre une grande consommation de café et un risque plus faible de mortalité liée à des maladies cardio-vasculaires, respiratoires, rénales ou au diabète. Ils sont même plus précis: les personnes qui buvaient une tasse de café par jour avaient 12% moins de risque de décéder pendant la durée de l'étude que celles n'en buvant pas, un niveau qui a atteint 18% pour celles en consommant trois tasses.

Veronica Setiawan, professeur de médecine préventive à l'université de Californie du Sud et auteur de l'étude précise, toujours pour l'AFP "qu'on ne peut pas dire au public 'buvez du café pour prolonger votre vie' mais on peut y voir un lien." Marc Gunter calme également le jeu: "Étant donné qu'il s'agit d'études observationnelles -qui ne prouvent pas le lien de cause à effet- on ne peut pas à ce stade recommander de boire plus ou moins de café." Mais en tout cas il n'y pas d'effets néfastes constatés à la consommation de café donc ça vaut le coup de t'y mettre si tu n'es pas un adepte du kawa. Au pire, tu passeras sans doute un peu plus de temps aux toilettes...Un mal pour un bien!

Déjà lu?