C'est officiel, la Terre fait face à la sixième grande extinction et les scientifiques sont très inquiets

La "vague d'extinction massive", voici ce que la communauté scientifique craint le plus aujourd'hui. Des chercheurs ont recensés 27.600 espèces différentes et ils ont découvert que le nombre d'animaux qui existent depuis aussi longtemps que les êtres humains a chuté de 50%. La cause? L'être humain. 

Des chercheurs ont recensés 27.600 espèces différentes, incluant les mammifères, les reptiles et les amphibiens, et le résultat est plus qu'inquiétant.

La sixième vague d'extinction massive est bien pire qu'on ne le pense. Ils ont découvert que le nombre d'animaux qui existent depuis aussi longtemps que les êtres humains a chuté de 50%.

Les chercheurs, qui ont expliqué leurs observations dans le journal scientifique Proceedings of the National Academy of Sciences, tire la sonnette d'alarme. Selon eux, il est plus que temps d'agir. Si on ne fait rien maintenant, dans 20, 30 ans, ce sera le chaos total.

Le scientifique Mr. Dirzo a expliqué qu'ils ont observé un "phénomène d'extinction à l'échelle mondiale".

Cette recherche révèle aussi que l'espace occupé par les mammifères avait décliné de 30% entre 1990 et 2015.

Plus alarmant encore, selon l'Union International pour la Conservation de la Nature, 41% des amphibiens et 26% des mammifères sont en voie d'extinction.

Plus alarmant encore, selon l'Union International pour la Conservation de la Nature, 41% des amphibiens et 26% des mammifères sont en voie d'extinction.

Les raisons?

Comment remédier au problème? C'est surtout malheureusement l'espèce humaine qui est responsable de ce chaos. Parmi les facteurs menant à l'extinction massive des animaux, il y a la pollution, l' intoxication de la planète, le changement climatique... et on en passe.

Les chercheurs appellent chaque être humain à diminuer sa consommation, à diminuer la croissance sur une planète qui est "limitée" et à faire preuve "d'empathie" envers la nature.

De plus c'est un réel cercle vicieux. Eh oui, les animaux contribuent à l'équilibre écologique de la planète. Certaines espèces, selon The Independent, contribuent à stopper certaines maladies comme la peste. D'autres permettent la purification des eaux dans certaines régions humides du monde. Et de manière assez logique, la disparition de certaines espèces entraînent l'extinction d'autres, car l'écosystème est gravement perturbé.

La dernière fois qu'on a connu une extinction d'une telle ampleur, c était il y a 66 millions d'années quand 75% des dinosaures ont disparu. On en est pas encore là, mais le communauté scientifique est très inquiète.

Lisez aussi