Tu vas au festival de Dour dans 2 jours? Attention, les contrôles anti-drogues seront très sévères et la justice sera sur place

Comme chaque année, les autorités gardent à l'oeil le festival de Dour. Pour cette édition, des mesures anti-drogues sévères ont été mises en place: des contrôles en amont, à l'entrée, sur le site, des chiens renifleurs de drogues... Un magistrat du parquet de Mons sera même présent les cinq jours pour signifier les éventuelles citations à comparaître devant le tribunal correctionnel.

J-2 avant l'ouverture officielle du festival de Dour. Plus de 200.000 festivaliers sont attendus de mercredi à dimanche. Mais l'événement est hélas aussi connu pour sa grande consommation de drogues. Plusieurs overdoses, parfois fatales, ont d'ailleurs été recensées. Du coup, les autorités décident de resserrer la vis un peu plus chaque année pour endiguer ce fléau.

Le parquet de Mons a ainsi averti ce lundi des mesures sévères anti-drogues qui seront mises en place pour cette édition 2017, des propos relayés par Belga. Avant même le début des festivités, la police commencera par effectuer une reconnaissance des lieux avec des chiens spécialement éduqués. Pendant toute la durée du festival, des contrôles de différents types seront réalisés par les services de police: soit à l'extérieur (sur la zone de police Boraine, notamment), soit à l’entrée du festival. Des chiens seront également mobilisés à cette fin. En outre, des policiers en civil patrouilleront sur tout le site afin de repérer plus facilement les dealers.

Exclusion immédiate, comparution au tribunal

En plus de la police en grand nombre, un magistrat du parquet de Mons sera aussi présent pendant les cinq jours. Son rôle sera notamment de signifier les éventuelles citations à comparaître devant le tribunal correctionnel de Mons. Autant dire que si tu te fais pincer avec de la drogue sur toi, tu risques gros, en plus d'une exclusion immédiate du festival.

Une attention particulière sera mise sur les nouvelles drogues et drogues synthétiques. L’Institut scientifique de Santé publique sera d'ailleurs chargé d’analyser les stupéfiants qui seront saisis par les policiers.

Donc, amuse-toi, mais sois clean!

Petit rappel du line up:

Déjà lu?