80.000 festivaliers, seulement 18 interpellations et des nouveautés au top: le super bilan des Ardentes 2017

Les Ardentes ont battu leur plein ce week-end et le contrat est plus que rempli. Le record d'affluence a été battu sur quatre jours et tout s'est déroulé dans une ambiance bon enfant. Les nouveautés de cette édition sont aussi à saluer même s'il y a quelques bémols. On refait le match.

80.000 personnes, du jamais-vu si on excepte l'édition de 2016 qui s'étendait sur cinq jours. Le record du nombre de festivaliers en un seul jour a même été égalé avec 22.000 personnes, comme en 2011, une édition qui avait vu triompher un certain Stromae.

Au niveau de l'ambiance, c'est également une réussite. Tout le monde était de bonne humeur, de la sécurité aux régies, en passant par les festivaliers bien sûr. Il n'y a d'ailleurs eu que 18 interpellations sur l'ensemble des quatre jours dont seulement sept judiciaires, indique la police de Liège. La Croix-Rouge est elle intervenue à 336 reprises, mais la plupart était liée à des coups de chaleur. Après un bref passage de la pluie le jeudi après-midi, le soleil n'a en effet plus quitté le parc Astrid. Bref, tout le monde était zen, un très bon indicateur pour déterminer de la réussite ou non d'un festival.

Fluidité

Et au niveau des nouveautés? Là encore on doit tirer notre chapeau aux organisateurs. Les trois scènes extérieures sont une réussite et la nouvelle configuration des lieux donne plus d'espace aux festivaliers. La scène de la Rambla vient un peu casser la longueur de la route qui longe la Meuse, si bien qu'on a l'impression de moins marcher, et ça c'est cool. On doit quand même constater qu'elle n'a pas attiré la toute grande foule mais l'idée est là. On notera encore des files pas trop longues au stands bouffes et boissons, ce qui n'est pas négligeable dans un festival de cette dimension.

Au niveau de la Walifornia Beach, mise à part la poussière, la scène était au top. On n'y a vu les meilleurs concerts avec Roméo Elvis et Damso. Les deux rappeurs bruxellois sont venus foutre le feu en terre liégeoise et le public leur a bien rendu. La scène Open Air n'était pas en reste: les fans ont repris en cœur toutes les paroles de Booba et autre Young Thug qui ont fait le boulot, avec une affluence plus familiale le week-end.

Festival hip-hop?

Malgré le concert réussi de Placebo et le passage de Liam Gallagher, l'ex-leader d'Oasis, on regrettera quand même le manque de diversité dans la programmation. Choix assumé ou pas, les Ardentes se transforment petit à petit en festival Hip-Hop. Le rock mais surtout l'électro n'y ont que peu leur place. Si tu aimes le rap tant mieux, mais on pense aussi à ceux qui veulent voir autre chose. C'est pour nous le seul bémol de cette édition 2017.

Toujours est-il qu'on a passé quatre jours fantastiques en bord de Meuse et qu'on fixe déjà le rendez-vous à l'année prochaine!

Déjà lu?