La nuit a été chaude à Hambourg: de violentes émeutes ont éclaté en marge du G20 (photos et vidéos)

Le forum du G20, qui réunit les 20 plus grandes économies mondiales ces vendredi et samedi à Hambourg, est sous haute tension. Depuis deux jours, plusieurs dizaines de milliers de personnes manifestent dans les rues de la ville allemande pour dire "Welcome to Hell" aux dirigeants mondiaux.

Ces vendredi et samedi se déroule à Hambourg le forum du G20, une réunion très attendue entre les principaux pays industrialisés et émergents de la planète. Mais ce n'est ni la première rencontre entre Donald Trump et Vladimir Poutine, ni les avancées qui en sont ressorties pour améliorer l'économie mondiale et le marché du travail que l'on retiendra. Ce sont plutôt les très violentes émeutes qui ont éclaté jeudi et qui se sont poursuivies jusque samedi aux petites heures.

En tout, des dizaines de milliers de personnes ont pris d'assaut les rues de la ville allemande pour offrir un comité d'accueil "Welcome to Hell" ("Bienvenue en enfer") aux dirigeants mondiaux. Les manifestants de tous bords exigent surtout d'eux qu'ils s'attaquent au réchauffement climatique et aux grosses multinationales.

196 policiers blessés

Mais leurs manières de procéder étaient loin d'être pacifiques. Plusieurs magasins ont été pillés, des voitures et des poubelles ont été incendiées, des bouteilles, pierres, cocktails Molotov et autres projectiles ont été jetés sur les forces de l'ordre... Et la police a dû répliquer à coup de sprays au poivre, canons à eau et tirs de sommation pour disperser la foule en furie. Un vrai bordel.

Selon BFM TV, 196 policiers ont été blessés et 70 personnes ont été interpellées, dont 15 placées en garde à vue.

Voici ce qu'il reste à présent des rues de Hambourg

Et voilà la situation hier, ici dans le quartier de Schanzenviertel

© epa

La situation a dégénéré dans toute la ville

© epa

© epa

De nombreuses voitures ont été incendiées

Certains manifestants balançaient des fumigènes

© epa

Plusieurs magasins ont été pillés

© epa

Des affrontements ont éclaté entre les manifestants et les policiers

Les forces de l'ordre ont dû être dépêchées en masse

Pour éteindre les feux un peu partout

© epa

Balancer de l'eau pour disperser la foule

© epa

© epa

De nombreux manifestants ont été interpellés ou arrêtés

© epa

Déjà lu?