Tu peux souffler: l'invasion de moustiques tigres en Belgique, ce n'est (normalement) pas encore pour cet été

Tu ne pourras pas y échapper, les moustiques risquent de te pourrir la vie cet été. Mais voilà une bonne nouvelle: logiquement, le moustique tigre ne devrait pas encore envahir la Belgique cette année. C'est ce qu'a expliqué un spécialiste de l'Institut de médecine tropicale d'Anvers à newsmonkey. Et quand on sait que ce moustique est plus agressif et vecteur de maladies comme la dengue, il faut s'en réjouir.

Chaque été depuis des années, c'est la même rengaine: "il faut se méfier du moustique tigre, car il est à nos portes". Découvert en 2013, il commence à s'installer un peu partout dans le monde et ce n'est pas une très bonne nouvelle.

Il est question d'une belle saloperie, plus agressive qu'un moustique "classique" et vecteur de maladies comme la dengue ou le chikungunya. Sois rassuré: ce n'est pas encore cet été que le moustique tigre va débarquer en masse en Belgique, même si des spécimens ont déjà été repérés par chez nous ces dernières années.

Trop froid pour le moustique tigre... pour l'instant

"De temps à autre, on détecte des moustiques tigres en Belgique. C'est le cas depuis quelques années. Mais pour l'instant on n'a pas une population établie de cette espèce", nous explique Wim Van Bortel, spécialiste du moustique tigre à l'Institut de médecine tropicale d'Anvers. Généralement, c'est l'homme qui a importé ces moustiques en Belgique sans le faire exprès: "Il y a plusieurs moyens pour le moustique tigre d'être introduit dans un territoire, mais c'est surtout par le transport des biens, comme des pneus usés ou des 'Lucky Bamboo', en provenance de pays où il est déjà établi."

Si tu te plains du mauvais temps belge, il faut que tu saches qu'il est la principale explication à l'absence du moustique tigre par chez nous: "Pour l'instant, ce n'est pas une population qui survit ici, notamment l'hiver", précise Wim Van Bortel. En clair, il ne fait pas assez chaud, que ce soit l'été ou l'hiver, pour permettre à ce moustique de survivre en Belgique. Mais rien ne dit que ce ne sera pas le cas dans les années à venir: oui, le moustique tigre pourrait bien un jour s'installer tranquillement dans le pays. "Le risque est très faible, mais existe", souligne l'expert.

Déjà bien établi en France

"Je suppose que ce sera possible dans quelques années, c'est pourquoi nous devons être vigilants sur l'évolution de cette population et de ces réintroductions. Le changement climatique pourrait jouer, mais il y a aussi de plus en plus de réintroductions, avec des activités humaines qui importent des moustiques. Il y a aussi la possibilité que le moustique tigre arrive par une progression des zones déjà établies en région méditerranéenne, en France notamment." Car oui, la France est déjà bien embêtée avec les moustiques tigres, déjà bien implantée dans le Sud du pays.

Wim Van Bortel se veut rassurant: voir débarquer le moustique tigre en Belgique ne signifierait pas pour autant une épidémie de dengue ou de chikungunya par chez nous. "On sait très bien que le moustique tigre est vecteur de plusieurs pathogènes. Mais avant qu'il puisse transmettre ces virus, il faut une population de moustiques tigres suffisamment établie. Il faut aussi l'introduction du pathogène, qui n'existe pas dans tous les pays, certaines conditions climatiques, un cycle du pathogène dans le moustique qui prend plusieurs jours... C'est assez complexe avant qu'il y ait une transmission de ces maladies."

OK, comme l'a souligné notre interlocuteur, il ne faut pas crier victoire trop vite. Mais pour l'instant, tu peux souffler!

Comment reconnaître un moustique tigre?

Ce n'est impossible de tomber sur cette saloperie de moustique tigre en Belgique, même si c'est donc pour l'instant extrêmement rare. Il se différencie d'un moustique classique par sa couleur: il rayé noir et blanc, sur le ventre et les pattes (voir photo ci-contre). Il a aussi une bande blanche sur le dos. Enfin, il est plus petit qu'un moustique classique, mais il faut s'en méfier encore plus!

Déjà lu?