Dormir parmi les arbres, ça te tente? La Chine va créer la toute première ville-forêt

En 2016, le Conseil d’État chinois a décidé de faire la promotion de nouvelles constructions "économiques, vertes et belles", et on peut dire que c'est bien parti: la ville de Liuzhou va se transformer en une vraie ville-forêt afin d'absorber la pollution et de produire de l'air. 

Les plans de la ville verte ont été conçus par l'architecte italien Stefano Boeri. La ville de 30.000 habitants fera à peu près 138 hectares et disposera de 70 bâtiments, incluant des maisons, des hôpitaux, des hôtels, des écoles ainsi que des bureaux.

Et le plus réjouissant, c'est que cette ville sera la maison de la nature avec plus de 40.000 arbres et près d'un million de plantes. Au final, il y aura plus d'arbres que d'êtres humains.

"C'est la première fois où on essaye d'être en harmonie avec la nature", a expliqué Stefano Boeri à CNN.

Ciao ciao la pollution

Mais le but principal de cette ville est de trouver une solution à la pollution. En effet, la Chine est le plus grand pollueur du monde.

La ville de Liuzhou devrait pouvoir absorber près de 10.000 tonnes de CO2 ainsi que 57 tonnes de polluants par an. Et en retour, la ville-forêt devrait rejeter 900 tonnes d'oxygène par an. En quelques années, cette ville permettra de faire baisser la température, et donc de réduire le réchauffement climatique!

Et il n'y a pas que les arbres qui feront tout le boulot. Le design des bâtiments sera lui aussi écologique. Des panneaux solaires seront installés sur les bâtiments.

L'exemple de Milan

L'idée de construire une ville-forêt ne vient pas de nulle part. L'architecte italien a déjà fait bâtir en 2014 à Milan deux tours résidentielles avec 1 hectare de forêt. Et le résultat est incroyable. Chaque année, ces deux tours retirent de l'air 15 à 17,5 tonnes de suie.

La construction de Liuzhou devrait commencer en 2020, mais les plans doivent encore être finis.

Une idée pour la Belgique?

Lisez aussi