La Belgique a-t-elle évité un nouvel attentat? Des munitions et des kalachnikovs ont été retrouvées à Anderlecht

Six perquisitions ont été menées dans la nuit de mardi à mercredi dans la commune d'Anderlecht. Des munitions et des kalachnikovs ont été retrouvées selon des informations de la RTBF.  Quatre personnes ont été arrêtées.

La police a-t-elle déjoué un nouvel attentat à Bruxelles? Dans la nuit de mardi à mercredi six perquisitions ont été menées dans quatre maisons et deux garages situés dans la communes d'Anderlecht. Selon la RTBF, des munitions et des kalachnikovs ainsi que des gilets pare-balles ont été retrouvés.

Quatre personnes ont été emmenées au poste de police. Selon l'AFP, deux des quatre suspects sont soupçonnés de préparation d'un attentat, sans que leur cible ne soit identifiée.

Des proches des Kamikazes Riders

Les personnes arrêtées font partie de l'entourage des Kamikazes Riders. C'est un groupe de motards né à Bruxelles en 2003 et dont les membres sont suspectés de radicalisation. Deux d'entre eux ont été condamnés pour "appartenance à un groupe terroriste".

Arrestation en France

Ce matin un homme de 42 ans qui était soupçonné de préparer une "action violente" a été interpellé dans la banlieue de Lille lors d'une opération franco-belge. Cet homme est aussi soupçonné d'entretenir des liens avec les Kamikazes Riders.

Déjà lu?