Nous vivons un aperçu du futur: cette chaleur sera normale pour nos petits-enfants

Est-ce que les vagues de chaleur que nous avons connues cette année proviennent du réchauffement de la planète? On ne peut pas encore l'affirmer scientifiquement. Les vagues de chaleur peuvent arriver en cette période de l'année mais ce n'est pas encore la norme. Par contre, ça peut le devenir. Et c'est trop tard pour y faire quelque chose. Nous pourrons diminuer les effets du réchauffement mais pas les supprimer.

On ne peut pas prouver scientifiquement que les vagues de chaleur que nous avons connues proviennent du réchauffement climatique. Tout ce que nous savons c'est que cela risque d'arriver de plus en plus souvent. Pas seulement chez nous, mais aussi dans une grosse partie du monde.

Tout va devenir plus extrême: les vagues de chaleur mais aussi les orages qui suivent.

Un aperçu

Le temps que nous connaissons actuellement est un aperçu de ce que nos petits-enfants et arrière-petits-enfants trouveront normal. Ce ne sera pas toujours comme ça pour eux mais ils parleront des étés frais comme nous parlons des étés chauds: en disant que ça ne se produit pas souvent. "Ces températures extrêmes nous prennent de court car nous trouvons cela normal qu'il fasse chaud en été" explique Camilo Mora professeur à l'université de Hawaï à Manoa et principal auteur de l'étude.

Nous devons trouver des solutions. La réalité est que nous pouvons limiter les effets mais nous ne pouvons pas les stopper ou revenir en arrière.

Si nous faisons tous un effort, nous pouvons espérer un réchauffement de trois degrés d'ici 10 ans. Pour nous cela signifie quand même plus d'étés avec des températures comme celles survenues durant le mois de juin et des orages. Mais dans d'autres coins du monde, les conditions deviendront invivables et des millions de réfugiés climatiques devront fuir leur pays.

Mortel

Nous serons plus souvent confrontés à du temps extrême à l'avenir. Mais le réchauffement climatique frappe déjà. Un tiers du monde subit déjà des vagues de chaleur mortelles. Cela veut dire que vingt jours par an, il fait si chaud que même les gens en bonne santé risquent des problèmes.

Maintenant, il y a déjà trois fois plus de gens qui meurent de vague de chaleur qu'en 1980. Mais d'ici 2100, c'est la moitié de la population qui risque de mourir à cause de vagues de chaleur qui se prolongent durant 20 jours. Et si on ne réduit pas les gaz à effet de serre c'est même trois personnes sur quatre qui seront en danger.

“Mourir à cause d'une vague de chaleur est comme être cuit lentement, c'est de la torture. Les jeunes et les personnes âgées sont particulièrement à risque, mais cette chaleur peut tuer des soldats, des athlètes, tout le monde" explique Camilo Mora.

Pourquoi?

"Votre transpiration ne s'évapore pas s'il fait très chaud et humide, la chaleur s'accumule donc dans votre corps. Les gens peuvent souffrir de toxicité liée à la chaleur, c'est comme un coup de soleil à l'intérieur de votre corps. Le sang est envoyé à votre peau pour réduire la chaleur et il y a moins de sang qui circule vers les organes. Ce qui arrive souvent est que a doublure de votre intestin se décompose et renverse les toxines dans le reste de votre corps;"

Déjà lu?