Impossible de détacher tes yeux de ton smartphone? Tu souffres peut-être d'ADHD

Tu ne peux passer une minute sans checker ton smartphone? Tu as peur de rater quelque chose d'important qui pourrait se passer sur le net? Hé bien, cela pourrait être la conséquence d'un trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité, ou ADHD en anglais. En gros, tu es accro au divertissement.

"On devait prendre un café mais tout ce que je faisais, c'était regarder obsessivement mon téléphone," témoigne Sarah Fader, journaliste chez Quartz. "Je travaille avec les médias sociaux, mais au fond de moi, je sais depuis quelques temps que mon niveau d'attachement à monsmartphone est anormal."

Si Sarah est incapable de lâcher son smartphone, c'est parce que, selon elle, elle souffre d'ADHD, soit de trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité. Les personnes souffrant d'ADHD s'ennuient très rapidement. Leur humeur est souvent morose et pour le combler, elle ont toujours besoin d'informations extraordinaires. Vous reconnaissez ces symptômes?

Le smartphone rend heureux

Ce déficit d'intérêt pour le monde réel qui entoure ces personnes serait lié à un problème génétique. Lorsque leur cerveau assimile de nouvelles informations, il produit de la dopamine, une hormone qui rend heureux. Les conséquences de l'ADHD se ressentent sur leur comportement et leur capacité à socialiser et gérer leurs émotions.

Quand une personne souffre d'ADHD, contrôler son smartphone comble ce besoin en dopamine. Les informations qui se renouvellent sans cesse alimentent son cerveau et l'empêchent de s'ennuyer. Du coup, regarder son smartphone la rend plus heureuse.

Une addiction au bonheur

Le cas de la journaliste Sarah Fader n'est pas un cas isolé. De nombreux témoignages parlent de ce besoin obsessionnel de regarder constamment son smartphone et de cette incapacité à se déconnecter. Il existe même des centres de désintox pour les drogués du téléphone. Car, les personnes souffrant d'ADHD deviennent accros aux sensations de bonheur.

Pour le chercheur américain Matthew Crawdford, "notre espace public est colonisé par des technologies qui visent à capter notre attention.” Nos esprits sont constamment distraits par les réseaux sociaux et l'immensité d'informations qu'ils nous apportent. Et cela a un impact sur notre productivité. Selon lui, l'attention est devenue un luxe.

Comment y remédier?

Pour échapper à cette addiction, la psychologue Jessica Zucker suggère de se poser trois questions avant de toucher à son smartphone.

  1. Qu'est-ce que je ressens?
  2. De quoi je veux me distraire?
  3. Qu'est-ce que j'espère ressentir en me connectant?

Si tu souffres d'une ADHD qui te pousse à te connecter constamment, ces trois questions doivent sans doute t'évoquer quelque chose, non?

Sources: Quartz, Telerama, Psychcentral

Lisez aussi