"On va être la risée de l'Europe": le nouveau boss de l'Union belge veut jouer les matchs des Diables à Lille et à Rotterdam

opinionLe nouveau président de l'Union Belge Gérard Linard, un homme de 74 ans qui ne parle pas le néerlandais, commence son mandat avec une approche qui soulève beaucoup de questions. Par exemple, il envisage de faire jouer les matches à domicile des Diables Rouges à l'étranger. La France et les Pays-Bas sont envisagés et les fans sont choqués. "On ne rassemble jamais 40.000 supporters, même pas 10.000. Ça n'a pas de sens." 

Quelle blague amère est cette nomination de Gérard Linard à la tête de l'Union belge de Football. L'homme s'est lui-même présenté comme le candidat du "renouvellement" et de la "numérisation" mais en tant que directeur de l'Union par intérim, il n'a rien fait mis à part tourner le dos à tout le travail de son prédécesseur Steven Martens.

Et ce week-end, il a été élu comme le successeur de François de Keersmaecker. Gérard Linard est déjà occupé à travailler sur des gros dossiers assez désastreux à l'Union belge. Mais le problème, c'est que lors de la conférence de presse où il a été présenté, il a été incapable de répondre à une question posée en néerlandais.

Mais ça peut facilement être pire. Il a en effet proposé que les matchs à domicile des Diables Rouges se jouent...à l'étranger. Les Pays-Bas et la France sont envisagés pour accueillir les matchs de la Belgique et pour une bonne raison: les Diables n'auront bientôt plus de maison. Le Stade Roi Baudouin deviendra indisponible en 2018 puisque le contrat de location prend fin. En plus, le dossier de l'Eurostadium n'est pas prêt: l'Union belge est divisée à ce propos. Gérard Linard est contre ce projet et risque de ne pas faire avancer cette possibilité d'hébergement des Diables.

Jouer à Lille ou Rotterdam

Seulement, les Diables Rouges ont besoin d'un stade capable d'accueillir au moins 40.000 personnes pour que ça reste rentable. Du coup, Linard a débarqué avec une solution un peu folle qu'il semble vraiment vouloir appliquer: "il reste une solution. Il y a des stades en France et aux Pays-Bas bien que je ne sais pas si c'est vraiment réalisable." Les stades les plus proches sont à Lille et Rotterdam et peuvent accueillir les 40.000 personnes nécessaires.

C'est une idée qui est naturellement absurde et qui correspond à l'amateurisme avec lequel est traité le dossier du stade national par l'Union belge. Lorsque les supporters ont appris la nouvelle, ça a été comme un coup de tonnerre. "On ne peut tout de même pas faire jouer l’équipe nationale à l'étranger. On va être ridicule. On va être la risée de l’Europe" commente Michel Vandersteen, président du club de supporters De Bemvoort à Het Laatste Nieuws. Ce fan club des Diables est le plus grand du pays et son président prédit que si cela se produit, il y aura beaucoup de fans qui ne se déplaceront plus pour l'équipe nationale.

Déjà lu?