Walk of shame! Il ne suffit pas d'être une grande star pour avoir sa propre étoile, il faut aussi payer... 40.000 dollars

Pour beaucoup de célébrités américaines, avoir sa propre étoile sur le "Walk of Fame" d'Hollywood c'est la consécration d'une carrière. Acteurs, musiciens, personnalités du showbiz, même Donald Trump a son étoile sur la célèbre avenue. Mais la manière d'obtenir la précieuse reconnaissance est beaucoup moins glamour qu'on pourrait le croire.

Hollywood aime flatter les célébrités. Le Walk of Fame contient ainsi plus de 2.500 étoiles réparties sur l'Hollywood Boulevard et la Vine Street. Mais comment peut-on en obtenir une?

Faut déjà être connu et reconnu. Que ça soit dans le cadre de la musique, du cinéma, du théâtre, de la télé ou de la radio, il faut avoir fait quelque chose de remarquable. Enfin tout est relatif quand tu vois que Christina Aguilera, Alec Baldwin ou Jennifer Aniston disposent de leur propre étoile.

Ensuite tu dois en faire la demande, ou bien un fan, ou bien un manager, un agent, un studio, via n'importe quel réseau en fait. En retour, la célébrité doit envoyer une lettre d'accord pour valider la nomination.

300 demandes par an

Mais ce n'est pas tout: celui qui a effectué la demande dois aussi s’acquitter d'une somme de 40.000 dollars (35.735 euros) ! Du coup, pas sûr que les fans en fassent la demande finalement. La plupart du temps ce sont les célébrités elles-mêmes ou leur famille, voire les studios qui réalisent la transaction. Et ça c'est quand même beaucoup moins sexy.

Après en faire la demande n'est pas n'ont plus une garantie. C'est la Chambre du Commerce d'Hollywood qui approuve ou non les dossiers. Il y a environ 300 demandes par an, note Mashable, mais seules 20 à 24 sont acceptées. Pas si simple donc d'avoir son étoile à côte des Charlie Chaplin, Marlon Brando et des Beatles.

Déjà lu?