La FGTB déjà en guerre contre un gouvernement MR-cdH pas encore formé: les aéroports wallons seront à l'arrêt le 30 juin

La politique francophone du pays est actuellement dans une crise profonde, il n'y a plus vraiment de gouvernement qui fonctionne que ce soit en Wallonie ou à Bruxelles. Par contre une chose est sûre: la FGTB, le syndicat socialiste, continue d'être actif. Ils menacent de bloquer les aéroports le 30 juin prochain, en réponse à une coalition cdH-MR qui n'est même pas encore formée. 

Si tu as prévu de prendre l'avion à Charleroi ou Liège le 30 juin prochain, fais attention! Ça risque d'être bien difficile pour choper ton avion. En effet, la FGTB annonce que des actions sont "très probables" vendredi prochain. "Les raisons du mécontentement risquent de se multiplier" confie Thierry Bodson, le secrétaire général du syndicat en région wallonne, à l'Echo.

Le mécontentement gronde depuis un petit temps à la FGTB. Mais maintenant, les perspectives d'un gouvernement sans le PS apparaissent et ça, ça ne plait pas du tout au syndicat. Une nouvelle coalition, avec le MR de surcroit, est juste intolérable pour la FGTB.

"Si le MR arrive au gouvernement, cela risque de remettre à plat une série d’accords" dit le syndicat. "Il y a eu un accord signé avec le gouvernement wallon pour la mise en place d’expériences pilotes de réduction du temps de travail dans la fonction publique wallonne. Tout a été ficelé avec Christophe Lacroix." Mais est-ce que ce genre d'accord tiendra en cas de nouvelle coalition? Rien n'est moins sûr et la FGTB a décidé de lancer des actions pour éviter ça.

Deux réunions avec Lacroix étaient prévues, elles ont toutes les deux été annulées. Rien d'illogique: le gouvernement wallon est à l'arrêt actuellement. Enfin, techniquement, le gouvernement est encore actif, mais le cdH a mis un beau petit bazar qui empêche toute décision.

Mais la FGTB ne veut rien de tout cela. "On va rappeler au cdH ses engagements. Il a signé cet accord. Il ne peut pas le renier. Sans réunion le 30 juin, tout sera fermé: les écluses, les aéroports... Tous les services administratifs seront fermés" menace Thierry Bodson, toujours pour l'Echo.

Pas de nouvelles du front

Pendant ce temps, la création d'une nouvelle coalition se discute toujours. En Wallonie, une alliance entre le cdH et le MR est vraiment possible et est susceptible de se produire. À Bruxelles, DéFI et Olivier Maingain ont les clés: ils sont nécessaires à une nouvelle coalition.

Sur Twitter, Maingain avait Joelle Milquet (cdH) dans le viseur. Le président de DéFI a demandé au parti humaniste d'écarter Milquet si il voulait négocier avec lui. Mais Milquet a répliqué délicatement, toujours sur Twitter: "étonnant d'être ciblé par DéFI alors que j'ai négocié la majorité à Bruxelles avec eux et que je vois Maingain en réunion sans soucis." DéFI et Milquet ont prévu un déjeuner de réconciliation début juillet.

Le PS de son côté est occupé à séduire l'Ecolo. Le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort (PS) a lancé l'idée de remplacer le cdH par les Verts, dans une coalition avec DéFI et le PS à Bruxelles. Mais ce scénario est peu probable puisqu'Ecolo a très peu à y gagner. Et il est très possible que les Ecolo n'accepteront rien si Groen, les écologistes flamands, ne sont pas compris dans l'accord.

Déjà lu?