Bosser par cette chaleur en pantalon? Ces chauffeurs de bus ont préféré enfiler une jupe

Depuis quelques jours, le thermostat dépasse les 30 degrés et la chaleur est vraiment difficile à supporter. Surtout quand il faut aller bosser et que le dress-code est strict. Mais pour ces chauffeurs de bus nantais, ce n'était plus supportable, ils ont donc décidé d'aller bosser en jupe ce mardi 20 juin. 

La canicule est là et avec ça, tous les inconvénients qui l'accompagnent. Difficile d'aller bosser quand la température ne cesse de grimper et que le dress-code t'interdit de porter des bermudas ou pantacourts. Du coup, tu dégoulines sous tes fringues et c'est vraiment difficilement supportable.

La jupe comme moyen de revendication

Certains ont donc décidé de revendiquer leurs droits à de meilleures conditions de travail d'une manière on ne peut plus originale: les chauffeurs de bus du CFDT Semitan à Nantes sont venus travailler en jupe mardi 20 juin.

Alors que leurs collègues féminins ont le droit de venir travailler en jupe, il n'en est pas de même pour les chauffeurs, qui depuis 2013 réclament leur droit de porter des bermudas quand il fait trop chaud. On comprend les revendications des chauffeurs quand on sait que leur bus ne sont pas climatisés et qu'en cette période de grosse chaleur, la température derrière le pare-brise atteint quasiment 50 degrés.

Beaucoup de gens soutenaient leur démarche

Et certains imaginaient déjà leurs nouveaux uniformes

La prochaine fois, ce ne sera pas seulement le pantalon qu'ils vont enlever...

En attendant, les chauffeurs s'en remettent aux vieilles méthodes: retrousser le pantalon

Déjà lu?