Le plus célèbre festival de Chine bat son plein: 10.000 chiens vont être abattus, cuisinés et mangés

Chaque année à la même période, a lieu la fête de la viande de chien à Yulin, dans le sud de la Chine. Si cet événement gastronomique est dénoncé par de nombreuses associations de défense animale locales et internationales, les Chinois y restent très attachés. Sur les dix jours, plus de 10.000 chiens sont généralement abattus, cuisinés et mangés.

Fumés et pendus au bout de crochets sur les étals, en steak, en pâté, en ragoût, ou encore sautés dans des grands woks... Les Chinois font absolument tout avec nos petits potes à quatre pattes pendant le célèbre festival de la viande de chien à Yulin, dans la région autonome du Guangxi au sud du pays.

Si ce genre de fête est simplement écoeurant, pour nous Européens, c'est the événement gastronomique incontournable. Chaque année, il débute au solstice d'été, le 21 juin, et dure dix jours. Pendant ce laps de temps, plus de 10.000 chiens en moyenne sont tués, et dans des conditions parfois atroces: battus à mort, ou même ébouillantés vivants. Les participants du festival croient même que plus le chien est effrayé, meilleure est sa viande. Et ce qui est triste aussi, c'est que ce sont souvent des animaux de compagnie qui se sont perdus ou qui ont été volés.

10 à 20 millions de chiens tués pour être mangés par an

Pour cette édition 2017, l'association américaine Humane Society International (HSI) avait affirmé en mai que les autorités chinoises interdiraient la vente de viande canine, "un signe de victoire pour mettre fin à l'abattage brutal et massif de chiens". Selon des associations de défense des animaux interrogées par l'AFP, les autorités auraient finalement trouvé un compromis avec les vendeurs, les autorisant à placer maximum deux carcasses par étal. Si certains marchands semblent avoir largement dépassé ce quota, l'ONG Animals Asia relève tout de même à l'AFP que la fête est "moins grosse" que les années précédentes.

Mais il faut tout de même relever que ces 10.000 chiens abattus ne sont qu'un cheveu dans les 10 à 20 millions de canidés tués chaque année en Chine pour être mangés, selon les estimations de la Humane Society International.

En 2017, les plats au chien sont toujours légaux et font partie intégrante de leur culture.

Heureusement, certains sont épargnés: hier, 1.000 chiens ont été sauvés par des activistes alors qu'ils étaient dans un camion en direction du festival de Yulin

Déjà lu?