La chaleur t'empêche de dormir? Voici quelques conseils pour t'aider à ne pas péter un câble

Le soleil brille, il fait chaud. C'est très agréable en journée, mais la nuit, la chaleur te fait suffoquer et t'empêche de dormir. Pourquoi? Que peux-tu faire? Que vaut-il mieux ne pas faire? Certains conseils sont logiques, d'autres moins: savais-tu, par exemple, que prendre une douche chaude avant de te mettre au lit peut réellement t'aider à t'endormir?

18 ou 19 degrés, c'est la température idéale pour trouver le sommeil. Sauf qu'il fait actuellement bien plus chaud dans ta maison, ton appartement ou ton kot. Et ce n'est peut-être pas possible pour toi d'installer un système d'air conditionné dans toutes les pièces.

C'est surtout t'endormir qui est le plus compliqué. Une fois que tu es dans les bras de Morphée, la température interne de ton corps chute de manière naturelle. Sauf si tu souffres d'apnée du sommeil, par exemple, tu es normalement capable de passer une excellente nuit, même sous des températures tropicales.

Pour t'aider à trouver le sommeil, la première chose que tu peux faire est de baisser la température ambiante le plus bas possible. Logique et simple si tu as un thermostat. Laisse aussi les stores et rideaux baissés pendant la journée. Une fois qu'il fait plus frais dehors (le soir), tu peux alors ouvrir les fenêtres pour aérer.

Prendre une douche? Ça fonctionne aussi, mais pas la douche froide, comme on pourrait naturellement le croire. Alors que le froid contracte tes vaisseaux sanguins et rend difficile la perte de chaleur, une douche ou un bain chaud permet de dilater tes vaisseaux. Ainsi, ton corps évacue bien plus rapidement la chaleur.

Manger ou boire quelque chose de froid peut aussi t'aider. Mais attention à ne pas avaler trop de sucres, car le sucre a plutôt tendance à éveiller, donc empêcher de trouver le sommeil. En gros, évite les glaces!

L'airco?

Et puis il y a l'air conditionné. C'est une catastrophe pour le climat, mais c'est définitivement la meilleure solution, car la plus efficace. On aurait tous tendance à le faire, mais attention à ne pas régler ton airco trop froid car les changements de température peuvent te rendre malade. 19 à 20 degrés, c'est parfait.

Par contre, il y a un certain nombre d'inconvénients. Pour commencer, les climatiseurs ne sont généralement pas bon marché. Même les appareils de classe A ou A + consomment beaucoup d'énergie.

À l'achat, tu dois également débourser 300 euros à 1.000 euros. Voire plus pour les modèles mobiles conçus pour les chambres à coucher. Ces appareils ont souvent des fonctions supplémentaires, comme une plus grande puissance pour une faible consommation et moins de bruit.

C'est souvent ce qui arrête les gens: "je ne peux pas dormir avec le vacarme que fait cet appareil". Du coup, il existe sur le marché des appareils qui émettent environ 50 décibels, vantés comme super silencieux. Un bourdonnement constant de 50 dB peut tout de même être gênant pour beaucoup d'entre nous.

Et pourtant, c'est surtout dans la tête que tout se joue, car il est parfaitement possible de dormir avec le bruit d'un climatiseur. Du moins, si l'on fait l'effort de ne plus penser au son qui sort de la machine.

Un autre problème avec les airco portables est que la chaleur qu'ils captent dans l'air doit être évacuée à un moment via un tuyau. Ce dernier a une taille standard de 13 centimètres de diamètre. Or, tu dois le faire passer par une fenêtre ou une porte, ce qui crée inévitablement une brèche où l'air chaud peut se faufiler.

Heureusement, il existe sur le marché des systèmes qui permettent de coller une bande de Velcro sur la fenêtre, créant ainsi un rideau imperméable à travers lequel tu fais passer le tuyau de sortie de l'airco via une sorte de fermeture éclair. Cela coûte en moyenne 25 euros. Mais bon, autant investir un peu pour survivre à la chaleur!

Déjà lu?