24 choses que tu connais seulement si tu es étudiant en médecine

Être médecin, c'est vraiment ton rêve. Mais avant ça, tu dois passer par ces nombreuses années d'étude. Et ça, c'est vraiment quelque chose. C'est dur, c'est fatigant, mais qu'est-ce que c'est passionnant! Tu es étudiant en médecine? Alors tu reconnaitras d'office ces 24 trucs. 

1. Tu as toujours rêvé d'être médecin

© giphy

Tu écrivais déjà ça dans tes carnets d'amitié.

2. À peine tu avais commencé, que tes potes et ta famille te prenaient déjà pour Derek Shepherd ou Meredith Grey

© greyforever

Pour quoi que ce soit, ils pensent déjà que tu as la réponse et que tu aurais une solution à leurs maux.

3. Très vite, tu prends conscience des clichés sur les différentes universités

© tumblr

Plus facile à Namur, mais ils te défoncent après quand tu vas sur Alma.. Mons? Easy game... Lol. Au final, c'est hardcore partout.

4. Et celui qui comparait l'entrée dans un amphi à une mêlée de rugby, est dans le vrai!

© mgoblog

Tu mets en place des stratagèmes pour t'assurer une place ;-).

5. Mais purée, tu n'avais pas réellement mesuré l'ampleur de ces études

© Giphy

C'est quand même vraiment dur. Tu as réalisé ça quand, à ton premier cours, tu as revu tout ce que tu avais vu pendant toutes tes années de secondaires.

6. Maintenant tu sais vraiment ce que le mot "sacrifice" veut dire

© wordpress

Et tu n'as plus peur des nuits blanches.

7. Parce qu'il ne te suffit pas de réussir, tu dois être le meilleur

© Giphy

Yep... Si tu as un 10, tu chiales ta vie.

8. Ta phobie: rater ton concours

© giphy

Tu n'oses même pas y penser.

9. Ton autre phobie: devoir dire "je ne sais pas"

© Tumblr

Que ce soit à un exam ou en stage... HORRIBLE.

10. Parce que, let's face it: tu ne retiens pas TOUT .........

© giphy

Du coup, il t'arrive de te chier un peu dessus à l'idée de te retrouver seul face à une situation.....

11. Et ce moment où tu dois choisir ta spé': tellement de pression

© uobmed

Tu as deux types d'étudiants: ceux qui savent directement et ceux qui veulent d'abord être dermato, puis gynéco, puis chirurgiens, puis au final, ils seront oncologues.

12. Quand tu as une conversation avec tes potes médecins, tu adoptes un langage particulier...

© giphy

Et tous les mots sont raccourcis: on ne dira plus chirurgie, mais chir' par exemple. Bah oui!

13. ... Langage que tu as du mal à quitter quand tu vois tes autres amis

© giphy

Arca quoi? Haaaaaa arrêt cardiaque. Lol.

14. De plus, ils ne veulent plus regarder de séries médicales avec toi genre Grey's, parce que tu critiques tout

© gregorypouy

"Ok, ça c'est pas possible!", "Il a oublié de faire ça", "Le mec là il est déjà mort six fois...".

15. Tu as déjà manqué un mariage super important et ça fait peut-être quatre ans que tu n'as plus fêté l'anniversaire d'un de tes potes

© hercampus

Blocus, garde, etc.

16. Et d'ailleurs pendant qu'eux se marient et achètent des maisons, toi tu fais des semaines bénévoles de 72 heures et tu as encore 8 ans d'étude

© imgur

That's life.

17. Le temps est devenu un de tes besoins les plus grands

© Giphy

Tu organises et minutes ton temps. Les gens ne pigent pas pourquoi tu ne peux pas juste tout lâcher et prendre du temps pour toi. HiHi.

18. Tu deviens tout excité(e) à l'idée de voir une opération à coeur ouvert alors que tes potes vomissent à cette idée

© Giphy

Hahaha. Le jour où tu as été pour la première fois au bloc, tu aurais bien versé une larmichette tellement tu étais excitoche.

19. Tes premières dissections, tes premières prises de sangs, tes premières consult', tout ça est gravé dans ta mémoire

© giphy

Tu n'oublieras jamais. Sauf si tu t'es vraiment pissé dessus et que tu veux effacer à tout jamais ce souvenir de ta mémoire.

20. Tu deviens un peu hypocondriaque

© Tumblr

Bah ouais, à force de toujours te demander quels symptômes peuvent donner sur quel maladie, etc... Tu t'auto-diagnostiques en permanence.

21. Et d'office: tout le monde pense que tu as une vie super saine puisque tu veux être médecin

© Giphy

Tu ne bois pas, tu ne te drogues pas, tu dors bien, tu ne fumes pas, tu n'abuses pas d'anti-inflammatoires... LOL.

22. La caféïne, tu t'en injecterais bien en intraveineuse

© wifflegif

Elle est devenue ta copine de tous les jours.

23. Mais tu es toujours si fatigué(e)

© tumblr

Mais malgré ça, ta passion est plus forte!

24. Mais bon, si c'était à refaire, ce serait sans hésiter!

© medinc

Dans la balance bad et excitation, no doubt, l'excitation l'emporte

Alors, tu peux bien encore te fouetter pendant quelques années :-)

Sources: Buzzfeed, Lifehack, Melty

Lisez aussi