Après une année en prison en Corée du Nord, l'étudiant Warmbier est mort: il venait de rentrer aux USA

En rentrant de Corée du Nord, Otto Warmbier ne pouvait plus ni parler ni voir. Il souffrait des graves lésions cérébrales. Évacué le 13 juin, il est mort le 20 juin. Le président Trump a dénoncé l'attitude de Pyongyang.

Étudiant en science économique, Warmbier s'était rendu en Corée du Nord comme touriste. Un mois après son arrivée, il avait sorti une vidéo où il s'excusait d'avoir défié le régime nord-coréen, à savoir tenté de voler une décoration dans un hôtel. C'était en mars de l'année passée.

Condamné par la Corée du Nord à 15 ans de travaux fermes, il serait tombé dans le coma rapidement après. Le 13 juin, il a été évacué du pays dans le coma: il souffrait de graves lésions cérébrales. Il est mort ce 20 juin. Selon sa famille, il était, à son retour de Corée du Nord, "incapable de parler, incapable de voir et incapable de réagir aux commandes verbales".

Donald Trump a dénoncé l'attitude de Pyongyang, qualifiant le régime de "brutal", qui "ne respecte pas les lois basiques de la décence humaine" (voir tweet ci-dessous).