Cocaïne et ecstasy à l’autopsie, les drogues pourraient être la cause de la mort de Carrie Fisher 

On en sait un peu plus sur les causes du décès de Carrie Fisher AKA Princesse Leila dans la saga Star Wars. Elle souffrait bien d'apnée du sommeil, avait des problèmes cardiaques mais d'autres éléments pourraient expliquer sa mort grâce à l'autopsie. En effet, de la cocaïne et, entre autres, de l'ecstasy ont été retrouvée dans son corps. On ne sait par contre pas encore si ce sont vraiment les drogues qui ont provoqué sa mort. 

Le 27 décembre 2016, le monde du cinéma tremblait à l'annonce de la mort de Carrie Fisher, l'inoubliable interprète de Princesse Leila dans Star Wars. Elle est en effet décédée, lors d'un vol jusque Los Angeles, d'apnée du sommeil et d'autres facteurs indéterminés selon le bureau du médecin légiste de Los Angeles. En janvier dernier, les débuts de l'enquête avait conclu à une crise cardiaque.

Mais ce lundi, on en sait encore plus grâce à des détails de l'autopsie. En effet, de la cocaïne et d'autres drogues comme l'ecstasy ont été retrouvées dans le corps de l'actrice. Par contre, les médecins ne savent pas encore si ces drogues sont la véritable cause de la mort de la Princesse Leila. En tout cas, elle en aura consommé énormément durant toute sa vie, puisqu'en 1987 l'actrice évoquait déjà ses addictions et son gout pour la fête au magazine People.

Peu après la publication des résultats de l'autopsie, sa fille Bilie Lourde s'est confiée dans un communiqué: "Ma mère a combattu les addictions à la drogue et la maladie mentale toute sa vie. Elle a fini par en mourir." En tout cas, on pourra revoir Carrie Fisher une dernière fois dans Star Wars Episode VIII: The Last Jedi qui sortira en décembre prochain.

Déjà lu?