58 personnes sont maintenant présumées mortes dans l'incendie de Londres: l'heure est au deuil national

Le bilan s'alourdit encore pour l'énorme incendie de la Grenfell Tower de Londres, qui a eu lieu mercredi matin. Le nombre de morts serait maintenant passé à 58 personnes, selon les services de police de Londres. Les recherches se poursuivent.

Le nombre de victimes de l'incendie de la tour de logements sociaux Grenfell de Londres continue d'augmenter. Selon Stuart Cundy, un haut responsable de la police britannique, les 28 personnes disparues sont maintenant présumées mortes alors que le le drame avait déjà fait 30 morts confirmés. "Cinquante-huit personnes sont portées disparues et donc je dois tristement présumer qu’elles sont mortes", indiquait-il.

La reine Elizabeth tenait à rendre hommage aux victimes

Le terrible incident a eu lieu dans la nuit de mardi à mercredi et avait ravagé un immeuble de logement sociaux à l'ouest de la capitale britannique. La tour de 24 étages abritait 120 appartements et près de 600 personnes.

Pour marquer son anniversaire, la reine Elizabeth II a tenu un discours samedi au cours duquel elle a souligné "l'humeur nationale très sombre". L'incendie s'est déroulé seulement dix jours après l'attentat de Londres et un peu moins d'un mois après celui de Manchester. Les Britanniques sont désormais très endeuillés face aux tragédies qui s'enchaînent.

De son côté, Theresa May, la Première ministre britannique a annoncé qu'un fond d'environ 6,5 millions de dollars, soit 5,8 millions d'euros, serait libéré pour les victimes de l'incendie. Des contrôles de sécurité auront également lieu sur les bâtiments semblables à la Tour de Grenfell, a-t-elle ajouté. De quoi apaiser au moins provisoirement la colère des foules.

Déjà lu?